AcquisitionActualitéBusinessInvestissementsJeux Video

Gaming : Epic Games (Fortnite) s’offre la startup britannique Cubic Motion

Galvanisé par le succès de son jeu phare Fortnite, Epic Games s’est considérablement renforcé l’an passé en procédant à pas moins de six acquisitions. Des opérations pour enrichir la dimension sociale de ses jeux, comme en témoigne le rachat du réseau social américain Houseparty, et atteindre des niveaux de réalisme très aboutis, avec l’acquisition de la start-up serbe 3Lateral. 

En 2020, Epic Games entend continuer dans cette voie en mettant la main ce mois-ci sur la start-up britannique Cubic Motion, spécialisée dans les technologies faciales. Cette dernière, qui a levé 22 millions de dollars dans le cadre de son développement, va permettre à Epic Games d’étoffer les capacités de son moteur graphique Unreal Engine. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées.

Basé à Manchester, le studio anglais s’est taillé une solide réputation dans les techniques de motion capture dans l’industrie du jeu vidéo. Le spécialiste du genre a ainsi séduit de grands noms du secteur comme Sony, Ubisoft ou encore Activision pour sa série de jeux à succès Call of Duty. Cubic Motion est également un partenaire de longue date d’Epic Games, qui a décidé d’en faire aujourd’hui une filiale à part entière.

Entre le jeu vidéo et le cinéma, la frontière est plus mince que jamais 

Avec le studio britannique dans son giron, Epic Games espère franchir un palier supplémentaire dans le degré de réalisme de ses jeux. «L’animation faciale qui véhicule la moindre nuance d’expression humaine est essentielle pour l’immersion. Nous pensons que la combinaison globale d’Unreal Engine avec les technologies de 3Lateral et de Cubic Motion est le seul moyen de relever ce défi et, en fin de compte, d’atteindre le summum du talent artistique numérique avec Unreal Engine», a indiqué Kim Libreri, CTO d’Epic Games. Cubic Motion a pris part à plusieurs démonstrations spectaculaires avec Unreal Engine, dont la démo «Siren» présentée à la Game Developers Conference de San Francisco en 2018, avec des graphismes ultra-réalistes. 


Très actif en matière d’acquisitions, Epic Games espère lancer une nouvelle machine à cash, Fortnite ayant vu ses revenus baisser en 2019. Selon SuperData, Fortnite a généré 1,8 milliard de dollars en 2019, contre 2,4 milliards en 2018, l’année de son éclosion. Toutefois, Fortnite reste de loin le jeu free-to-play le plus lucratif, devant des jeux comme League of Legends (1,5 milliard), Candy Crush (1,5 milliard) ou Pokémon GO, (1,4 milliard), qui repose sur le moteur d’Unity Technologies, rival d’Unreal Engine d’Epic Games. Le studio américain veut cependant faire de Fortnite bien plus qu’un simple jeu vidéo, et explorer de nouveaux champs d’action, comme le cinéma, où les studios pourraient être intéressés par les technologies de motion capture pour des scènes complexes.

Lire aussi : Pourquoi Fortnite peut devenir bien plus qu’un simple jeu vidéo

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Gaming : Epic Games (Fortnite) s’offre la startup britannique Cubic Motion
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link