ActualitéAmérique du nordFonds d'investissementInvestissements

General Catalyst, 845 millions de dollars pour apporter du fuel à ses investissements

General Catalyst annonce avoir levé 845 millions de dollars (754,1 millions d'euros) pour deux de ses fonds : General Catalyst Group VIII et General Catalyst Group VIII Supplemental, ce dernier ayant vocation à investir dans les start-up où l'entreprise a déjà des participations. Une opération qui porte à 3,75 milliards de dollars les montants réunis par la société de capital-risque.

Par le passé, General Catalyst a notamment investi dans Airbnb, Snapchat, dans le site d'e-commerce Jet, ou encore le spécialiste des transactions Stripe. Il a également investi dans le comparateur de vols et de voyages Kayak ou encore dans la plateforme d'e-commerce Demandware.

«Avec des bureaux à Boston, Palo Alto et New York, nous avons construit une présence active dans épicentres de l'innovation, mais nous sommes aussi bien préparés à suivre des entrepreneurs ambitieux et intelligents partout où ils peuvent nous conduire», déclare General Catalyst. Récemment, la société de capital-risque américaine a recruté Phil Libin, le fondateur d'Evernote, parmi ses managing director.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
General Catalyst, 845 millions de dollars pour apporter du fuel à ses investissements
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence