Actualité

Google limite les visites dans ses bureaux pour éviter les risques de coronavirus

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Google a commencé lundi à restreindre les visites dans ses bureaux de la Silicon Valley, San Francisco et New York afin de parer aux risques de contamination au coronavirus. Déjà, Google, Amazon, Microsoft, et Facebook avaient recommandé le 6 mars à leurs salariés de l’Etat de Washington (nord-ouest) de travailler si possible de chez eux.

Apple les a imités, tandis que la prestigieuse conférence TED prévue en avril à Vancouver (Canada) a été reportée. Afin de réduire les risques de contamination au coronavirus les « visites extérieures » dans certains bureaux de Google, dont le siège de Mountain View (Californie), ont été limitées, a indiqué un porte-parole du groupe. Tous les entretiens d’embauche vont être « virtuels » au lieu du traditionnel face-à-face. Sa conférence Google I/O, prévue en mai dans la Silicon Valley, a été annulée. Elle accueille traditionnellement des milliers de développeurs informatiques du monde entier.

Amazon, Microsoft et Google dominent le marché mondial de l’informatique à distance (cloud), et ne devraient donc pas manquer de ressources nécessaires pour s’organiser différemment. Aux Etats-Unis, plus de 500 personnes ont contracté le Covid-19, qui a fait au moins 21 morts, dont 17 ayant un lien avec une maison de retraite de l’Etat de Washington (nord-ouest).

Bouton retour en haut de la page
google
Google limite les visites dans ses bureaux pour éviter les risques de coronavirus
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media