Data Room

[Google Music] Revue de presse américaine d’un lancement en fanfare

Hier, Google Music a ouvert officiellement ses portes aux Etats-Unis. Gratuit, le nouveau service propose de stocker dans le cloud sa propre bibliothèque musicale allant jusqu’à 20 000 titres. Toutes les chansons stockées sont ainsi accessibles depuis un ordinateur ou un mobile sous Android.

Google a lancé parallèlement, un nouveau « store ». ll est ainsi désormais possible d’acheter de nombreux titres sur l’Android Market, grâce à de multiple accords conclus avec les majors de l’industrie musicale.

Google+ a également été intégré au nouveau service. Chaque utilisateur peut donc partager sur la timeline ou avec ses cercles le titre qu’il écoute.

Attendu depuis plusieurs années et lancé en bêta depuis mai dernier, de nombreux blogs high-tech américains ont consacré plusieurs articles à ce nouveau service. En voici une petite sélection :

Premier concerné, le blog officiel de Google titrait « Google Music is open for business » et livrait par la même occasion une démonstration vidéo. Le billet annonce également quelques titres exclusifs, disponibles sur l’Android Market, comme par exemple un album live des Rolling Stones de 1973.

 
Mashable a publié pour sa part un article intitulé « No More Beta: Google Music Goes Live« . Le site propose un diaporama des captures d’écran du nouveau service et se réjouit du nouveau « Store » lancé  sur l’Android Market par la même occasion.

Venturebeat relaie également l’information avec un titre peu accrocheur : Google Music service launches with music sales in the Android Market.

Le blog AllthingsD du Wall Street Journal, tranche un peu avec un papier intitulé : Google Music Isn’t an iTunes Killer, and It’s Not Supposed to Be. L’article explique qu’il n’y aura pas vraiment de match entre les deux services. Les utilisateurs d’iPhone utiliseront le service de stockage d’iTunes, et ceux qui détiennent un smartphone sous Android opteront pour le service de Google.

Enfin, TechCrunch US titre : Don’t Be Too Disappointed By Google Music’s Lackluster Debut. Selon TC, si le service Google Music n’est pas révolutionnaire, celui-ci est voué à évoluer comme tous les produits Google. L’article compare enfin Google Music à Gmail. Un service qui existait déjà depuis longtemps, Google apporte, lui, seulement la simplicité.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This