Actualité

Google intéressé par les micro-satellites de Skybox Imaging

La firme de Moutain View pourrait ainsi se renforcer dans la cartographie et ne plus avoir besoin de sous-traiter l’achat de clichés pour son service Google Earth.

Skybox Imaging

Google serait en discussion pour acheter Skybox Imaging, une start-up californienne spécialisée dans la fabrication de micro-satellites d’imagerie à haute résolution si l’on en croît le site The Information. La firme de Moutain View pourrait ainsi se renforcer dans la cartographie et ne plus avoir besoin de sous-traiter l’achat de clichés pour son service Google Earth.

Plus encore, elle pourrait étendre ses services aux entreprises en commercialisant, en B2B (business to business, d’entreprise à entreprise, ndlr), des services de visualisation aux professionnels. Skybox Imaging édite en effet une plateforme de visualisation des données récoltées à partir de ses satellites.

Cette nouvelle pourrait faire sens dans la mesure où Google s’était déjà intéressé à Titan Aerospace, un constructeur de drones que Mark Zuckeberg avait déjà avoué réfléchir à acheter pour proposer un service de connexion à Internet dans les régions mal desservies. Fondée en 2009, Skybox Imaging avait déjà levé 70 millions de dollars en 2012.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Google intéressé par les micro-satellites de Skybox Imaging
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence