ActualitéBusinessTech

IA: les startups américaines et chinoises captent 80% des investissements mondiaux

AFP

Les start-up américaines et chinoises d’intelligence artificielle ont capté ensemble environ 80% des investissements mondiaux de capital risque dans le secteur, selon une étude de l’OCDE publiée jeudi. La domination sino-américaine sur les investissements dans l’IA est plus forte que dans tous les secteurs tech confondus, ou la paire États-Unis/Chine capte en moyenne 72% des investissements de capital risque.

Les investisseurs chinois ont moins tendance que les américains à miser hors de leurs frontières

Sur les 73,6 milliards de capital risque investis dans les start-up d’IA dans le monde, les États-Unis en ont capté 56%, et la Chine environ 24%. L’UE vient ensuite avec 4% (dont 1% en France, au 10e rang mondial) suivie par le Royaume-Uni et Israël (autour de 3%), l’Inde, le Canada, le Japon, Singapour et la Corée du Sud. « Les start-up spécialisées en IA dans les secteurs des véhicules autonomes, de la santé, des médicaments et des biotechnologies, des fonctions support aux entreprises, sont celles qui ont attiré l’essentiel des montants investis », selon le rapport.

Le rapport note également que les investisseurs chinois ont nettement moins tendance que les investisseurs américains à miser hors de leurs frontières. Les investissements chinois représentent seulement 3% des investissements de capital risque en IA aux États-Unis, tandis que les investisseurs américains représentent 10% des investissements de capital risque en IA en Chine.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
IA: les startups américaines et chinoises captent 80% des investissements mondiaux
Intel s’allie à la startup française SiPearl pour développer le supercalculateur européen
CarTech : face à Vroomly, Idgarages lève 8 millions d’euros
Retail: Rent the Runway lève 357 millions de dollars pour son IPO
Réalité augmentée: après le succès de « Pokémon Go », Nintendo veut réitérer l’exploit
Marketing : pourquoi D-AIM fusionne avec Splio
Buy now, pay later: Stripe et Klarna s’associent pour dominer le marché du paiement fractionné