ActualitéTech

[Infographie] Comment devenir développeur d’applications mobiles?

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Alors que le marché des applications mobiles ressemble à un nouvel eldorado, le portail d’éducation en ligne School.com publie une infographie expliquant comment devenir développeur d’applications mobiles.

School.com révèle ainsi qu’il existe 3 voies pour devenir développeur, à savoir l’apprentissage, par des écoles spécialisées en informatique ou des stages, la justification des compétences, et la pratique, en créant une première application.

En supplément de l’apprentissage, un développeur d’applications doit également avoir quelques compétences qui se révèlent très importantes dans le secteur : savoir créer une interface facile à utiliser, se familiariser avec le langage spécifique, ou encore faire un business plan solide pour faire apparaitre son application dans le top 100 de sa catégorie.

L’infographie pointe également un marché en plein développement et fournit quelques chiffres.  Les téléchargements d’applications mobiles sont ainsi passés de 2,1 milliards en 2008 à 31 milliards en 2011. Les catégories prédominantes sont les jeux, devant la météo et les réseaux sociaux. Le total des recettes des applications mobiles grand public, qui était de 5,2 milliards de $ en 2010, devrait atteindre les 52 milliards en 2016. De nombreuses écoles spécialisées dans le développement d’applications mobiles se sont créées ces deux dernières années, et le site Dice.com a récemment annoncé une augmentation de 100% des emplois dans le secteur entre 2010 et 2011. C’est le moment de se lancer!

Un commentaire

  1. Travail très intéressant, cependant attention…

    Première remarque, on parle bien ici d’une vision américaine de la chose :
    – Salaire américain, pas similaire en France
    – Ils disent aussi que ce qui importe le plus pour une embauche c’est ce que tu as fait, peu importe ton diplôme (ou presque) => C’est très loin d’être le cas en France, on est encore très basé sur les diplômes (malheureusement), même si ce n’est pas le seul critère de choix des recruteurs il peut s’avérer éliminatoire si tu n’a pas un BAC +4/+5.

    Deuxième remarque, ceux qui ont fait cette belle infographie ne connaissent visiblement pas parfaitement leur domaine :
    – Quand il évoquent « Windows Mobile » comme étant une technologie d’avenir (avec iOS et Android) je crois qu’il font une belle erreur. En effet « Windows Mobile » existe bien, c’est une ancienne plateforme de Microsoft dont on ne parle même plus, elle équipait les premières générations de smartphones, la nouvelle plateforme mobile pour smartphones de Microsoft se nomme « Windows Phone », la version actuellement distribuée est Windows Phone 7.5, d’ici quelques semaines arrivent 2 nouvelles générations en parallèle, Windows Phone 7.8 pour les anciennes configurations et Windows Phone 8 pour les grosses configurations matérielles.

Bouton retour en haut de la page
[Infographie] Comment devenir développeur d’applications mobiles?
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media