ActualitéIsrael

Jack Ma part flairer les bons projets du côté d’Israël

Alibaba se lance pour la première fois dans le capital-risque. Le géant chinois de l’e-commerce va placer des investissements dans l’un des principaux fonds de capital-risque d’Israël, Jerusalem Venture Partners. La nouvelle a été annoncée ce lundi par l’un des associés principal du fonds, Kobi Rozengarten, à l’occasion de la présentation des résultats annuels de la firme. Jerusalem Venture Partners gère pour l’instant environ un milliard de dollars et a pris des parts dans CyOptics, XtremIO, CyActive et CyberArk Software.

Le journal financier israélien The Calcalist évoque un investissement de plusieurs dizaines de millions de dollars, mais le montant n’a pas été confirmé par Alibaba.

Le groupe avait procédé à son premier investissement sur le territoire israélien en janvier, c’était dans la start-up Visualead. Elle est spécialisée dans une technologie de codes-barres adaptés aux téléphones portables. Le groupe fondé par Jack Ma avait levé 25 milliards de dollars en septembre dernier lors de son IPO sur le NYSE (New York Stock Exchange), un montant exceptionnel.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Jack Ma part flairer les bons projets du côté d’Israël
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués