ActualitéBusinessInvestissementsJeux VideoLes levées de fonds

Jeux mobiles: la licorne Scopely lève 340 millions de dollars auprès de Wellington Management

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le secteur du jeu vidéo semble une nouvelle fois imperméable à la crise sanitaire et économique qu’a engendré le Covid-19. C’est avec une nouvelle levée de fonds de 340 millions de dollars que Scopely, développeur et éditeur californien de jeux mobiles, entend devenir la première entreprise de son secteur en Occident.

Cette opération a été réalisée auprès de Wellington Management, NewView Capital, TSG Consumer Partners, Canada Pension Plan Investment Board (CPP Investments), funds managed by BlackRock, D1, Battery Ventures, Eldridge, Declaration Partners, et Moore Strategic Ventures, avec la participation de Greycroft, Baillie Gifford, Sands Capital, Revolution Growth et Highland Capital Partners. La valeur de la licorne californienne, qui avait déjà levé 200 millions de dollars en octobre 2019, est désormais estimée à 3,3 milliards de dollars, selon des sources proches de l’entreprise. 

Une approche atypique 

Lancé en 2011 à Los Angeles par Ankur Bulsara, Eric Futoran, Eytan Elbaz, et Walter Driver, Scopely propose une approche qui diffère de celle de ses concurrents. En effet, l’éditeur américain à l’origine des jeux « Star Trek Fleet Command », « Marvel Strike Force » ou encore « The Walking Dead: Road To Survival », a une approche du développement des jeux mobiles plus proche des studios de cinéma que des développeurs de jeux. Scopely tente de dominer à la fois le côté développement des jeux et les aspects distribution et monétisation. 

Pour y parvenir, Scopely a notamment mis en place une stratégie basée sur les partenariats avec des franchises célèbres. En misant sur des marques déjà connues et populaires, l’éditeur développe des jeux mobiles à succès, à l’instar de « The Walking Dead: Road To Survival », qui a compté 25 millions de téléchargements lors de sa première année, ou encore « Yahtzee with Buddies », en partenariat avec Hasbro. En septembre dernier, Scopely a renforcer son partenariat avec ViacomCBS afin d’intégrer tout l’univers cinématographique et télévisuel de Star Trek.

Une stratégie d’acquisition payante 

Scopely mise également sur une stratégie d’acquisition de studios de jeux vidéos. En mai 2019, il fait l’acquisition de l’Irlandais Digit Game Studios. Début 2020, la licorne rachète FoxNext Games LA à Disney, avec qui elle développe « Marvel Strike Force ». 

« Alors que beaucoup de personnes dans l’industrie se concentrent sur un jeu à succès ou un genre spécifique, nous avons vu comment Scopely a brisé le schéma, en reproduisant le succès à maintes reprises dans tous les genres », commente Ravi Viswanathan, associé directeur de NewView Capital. « Scopely a fait ses preuves en tant qu’acquéreur de choix pour les studios de jeux les plus talentueux du monde, démontrant rapidement sa capacité à apporter une valeur ajoutée massive grâce à sa plateforme technologique et à sa puissante infrastructure d’édition ».

Ce financement, qui pourrait être le dernier avant une introduction en Bourse, permettra à Scopely de poursuivre sa stratégie de fusions-acquisitions et son ambition de renforcer sa domination dans son secteur. « Nous pensons que la croissance rapide des jeux sur mobile en fait l’une des catégories de divertissement les plus attrayantes du point de vue des investissements », déclare quand à lui Dan Sundheim, fondateur et directeur des investissements chez D1 Capital Partners.

Un contexte favorable

Le secteur du jeux vidéo explose tous ses records cette année. Les mesures de confinement ayant favorisé les entreprises de divertissement, le secteur du jeux vidéo a connu un regain d’interêt de la part des investisseurs. PitchBook comptabilise déjà 4,3 milliards de dollars investis dans l’industrie reine du confinement, qui comprend également l’e-sport. En 2019, le secteur totalisait 2,7 milliards de dollars investis. Selon App Annie, les revenus du secteur des jeux mobiles pourraient dépasser rien qu’à eux les 100 milliards de dollars en 2020 au niveau mondial.

Scopely: les données clés

Fondateurs: Ankur Bulsara, Eric Futoran, Eytan Elbaz, Walter Driver
Création: 2011
Siège social: Los Angeles
Secteur: gaming
Marché: plateforme de développement et d’édition de jeux mobile

Financement: 340 millions de dollars auprès de Wellington Management, NewView Capital, TSG Consumer Partners, Canada Pension Plan Investment Board (CPP Investments), funds managed by BlackRock, D1, Battery Ventures, Eldridge, Declaration Partners, et Moore Strategic Ventures, avec la participation de Greycroft, Baillie Gifford, Sands Capital, Revolution Growth et Highland Capital Partners.

Bouton retour en haut de la page
Jeux mobiles: la licorne Scopely lève 340 millions de dollars auprès de Wellington Management
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media