AcquisitionActualité

La fin d’une ère : Nokia, définitivement vendu, pourrait devenir Microsoft Mobile

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La transaction comprend la vente de la division mobile et tablette et les brevets

La fin d’une ère. L’ex-star des téléphones mobiles Nokia va cesser définitivement ses activités dans le mobile et va vendre l’intégralité de sa division téléphones portables et tablettes à Microsoft. Une annonce qui était déjà connue depuis plusieurs mois, mais l’opération avait pris plus de temps que prévue à se mettre en place.

La transaction, qui comprend le rachat de l’unité smartphone et tablette (3,79 milliards) et l’acquisition des brevets déposés (1,65 milliard), porte sur plus de 5,44 milliards d’euros permet à Microsoft de rivaliser avec Apple ou Google, encore ultra-dominant sur le marché des smartphones. Le géant de Redmond disposera ainsi d’un système d’exploitation – qui équipait déjà les modèles Nokia et d’un constructeur. Le fabricant du légendaire 3310 pourrait même céder son nom pour Microsoft Mobile Oyj (Oy renvoyant à un statut d’entreprise en Finlande, ndlr).

Bouton retour en haut de la page