AcquisitionActualitéDesign

La fin d’une ère : Nokia, définitivement vendu, pourrait devenir Microsoft Mobile

La transaction comprend la vente de la division mobile et tablette et les brevets

La fin d’une ère. L’ex-star des téléphones mobiles Nokia va cesser définitivement ses activités dans le mobile et va vendre l’intégralité de sa division téléphones portables et tablettes à Microsoft. Une annonce qui était déjà connue depuis plusieurs mois, mais l’opération avait pris plus de temps que prévue à se mettre en place.

La transaction, qui comprend le rachat de l’unité smartphone et tablette (3,79 milliards) et l’acquisition des brevets déposés (1,65 milliard), porte sur plus de 5,44 milliards d’euros permet à Microsoft de rivaliser avec Apple ou Google, encore ultra-dominant sur le marché des smartphones. Le géant de Redmond disposera ainsi d’un système d’exploitation – qui équipait déjà les modèles Nokia et d’un constructeur. Le fabricant du légendaire 3310 pourrait même céder son nom pour Microsoft Mobile Oyj (Oy renvoyant à un statut d’entreprise en Finlande, ndlr).

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La fin d’une ère : Nokia, définitivement vendu, pourrait devenir Microsoft Mobile
[DECODE Quantum] A la rencontre de Valentina Parigi
FinTech : Bling lève 10 millions d’euros pour exporter son service de cash-on-demand
Netflix, Amazon… : le gouvernement britannique veut réguler les plateformes comme les chaînes de télévision
Après Instagram, Facebook mise sur WhatsApp pour assouvir ses ambitions dans l’e-commerce
Le ciblage publicitaire en ligne, au cœur du modèle économique des géants de la Tech, décrié en Europe
Le programme français Blast sélectionne 20 projets de startups dans l’aérospatial et la défense