ActualitéInvestissementsLes levées de fondsStartup

La start-up Squarebreak lève 300 000 euros auprès d’un investisseur privé anglais

8 mois après sa création, la start-up spécialisée dans les résidences secondaires lève 300 000 euros pour développer son activité en France et à l’international. 

Squarebreak se présente aujourd’hui comme le 1er opérateur de résidences secondaires.  La start-up a été créée en septembre 2012 par Maxime Lesaulnier et Hugues van Heesewijk, tous deux issus du secteur de l’hôtellerie. Elle s’adresse aux propriétaires de résidences secondaires : Squarebreak leur permet de louer leurs biens à des vacanciers du monde entier, en mettant à leur disposition des prestations hôtelières. Les vacanciers ont donc la possibilité de choisir un lieu de séjour parmi une sélection de résidences secondaires françaises et internationales, tout en bénéficiant des services d’un hôtel.

Lundi, Squarebreak a effectué sa première levée de fonds, auprès d’un investisseur privé anglais. Ce financement doit aider la start-up à couvrir les frais de gestion des biens ainsi que la procuration des produits hôteliers ; mais Squarebreak souhaite également en profiter pour augmenter ses effectifs en France, et pour se développer à l’international.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
La start-up Squarebreak lève 300 000 euros auprès d’un investisseur privé anglais
Malgré son éviction par Apple et Google, Fortnite génère toujours plus de revenus
[DECODE Brésil] La FinTech et l’e-commerce défient la pandémie en Amérique latine
Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »
Comment Welcome at Work! a vu les besoins en animation des bureaux changer avec la crise
Gleamer
MedTech: Gleamer boucle un tour de table de 7,5 millions d’euros mené par XAnge
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Copy link