ActualitéInvestissementsLes levées de fondsStartup

La start-up Squarebreak lève 300 000 euros auprès d’un investisseur privé anglais

8 mois après sa création, la start-up spécialisée dans les résidences secondaires lève 300 000 euros pour développer son activité en France et à l’international. 

Squarebreak se présente aujourd’hui comme le 1er opérateur de résidences secondaires.  La start-up a été créée en septembre 2012 par Maxime Lesaulnier et Hugues van Heesewijk, tous deux issus du secteur de l’hôtellerie. Elle s’adresse aux propriétaires de résidences secondaires : Squarebreak leur permet de louer leurs biens à des vacanciers du monde entier, en mettant à leur disposition des prestations hôtelières. Les vacanciers ont donc la possibilité de choisir un lieu de séjour parmi une sélection de résidences secondaires françaises et internationales, tout en bénéficiant des services d’un hôtel.

Lundi, Squarebreak a effectué sa première levée de fonds, auprès d’un investisseur privé anglais. Ce financement doit aider la start-up à couvrir les frais de gestion des biens ainsi que la procuration des produits hôteliers ; mais Squarebreak souhaite également en profiter pour augmenter ses effectifs en France, et pour se développer à l’international.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La start-up Squarebreak lève 300 000 euros auprès d’un investisseur privé anglais
The New Standards: des conférences sur ce qui a changé durablement dans le retail et l’eCommerce
Rohlik
FoodTech: Rohlik lève 190 millions d’euros auprès de Partech pour conquérir l’Europe
En 2021, la Cnil sera plus attentive à la sécurité des données personnelles confiées aux entreprises
Désinformation sur les vaccins: Twitter bloquera les utilisateurs au bout de cinq rappels à l’ordre
Zoom: propulsée par le confinement, l’app de visioconférence se prédit un bel avenir
Le réseau social conservateur Gab piraté par des hackers militants