ActualitéInvestissementsLes levées de fondsTech

Le français BonjourBonjour lève 650 000 euros et lance un réseau social pour iPhone

Ce tour de table, réalisé auprès de business angels de renom comme Jean-David Blanc (Allociné), va permettre à la start-up de développer un réseau social local pour iOS.

La start-up BonjourBonjour annonce aujourd’hui le lancement de son application gratuite de mise en relation locale pour iPhone.

Pour le développement de cette application, qui ne devrait pas tarder à être disponible sur Android, BonjourBonjour a réalisé une levée de fonds d’un montant de 650 000 euros. Un financement réalisé par plusieurs investisseurs du web dont Patrick Liotard, propriétaire du réseau social ASmallWorld, Jean David Blanc, fondateur de Allociné, Fred & Farid, Frédéric Jousset, co-fondateur de Webhelp, et Lukasz Gadowski, investisseur et entrepreneur polonais ayant participé à une centaine de startups dans le monde.

Basée à Paris, la jeune pousse a été fondée en 2011 par Rasmus Michau, serial-entrepreneur de l’événementiel et du marketing. S’inscrivant dans la tendance des services de proximité qui pullulent sur le web et sur mobile, BonjourBonjour est un réseau social local, permettant de publier statuts et photos, et de se tenir au courant des événements.

L’application utilisera la géolocalisation pour permettre à ses utilisateurs de trouver facilement des personnes ou des activités à proximité grâce à une recherche par mots-clés.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Euh… ils annoncent le lancement de leur appli ? Sur le store on voit qu’elle a été lancée en août 2011 et qu’ils en sont à la version 3.6 !

Le français BonjourBonjour lève 650 000 euros et lance un réseau social pour iPhone
Voyage: les résultats trimestriels d’Expedia frappés de plein fouet par la pandémie
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Copy link