ActualitéBusinessTech

Le Français Breega clôt un fonds à 110 millions d’euros pour financer les startups Tech européennes

Pour le fonds français, la clôture de son troisième véhicule d’investissement est une réussite. Doté de 90 millions d’euros fin 2019, Breega Capital Venture 3 (ou BCV3) atteint aujourd’hui les 110 millions d’euros, un chiffre qui va au-delà de ses attentes. Tout comme le premier fonds de Breega, il aura pour objectif de financer les startups européennes spécialisées dans tous les secteurs technologiques d’avenir tels que le SaaS, l’AgTech, HR Tech, la robotique ou encore les marketeplaces. BCV3 pourrait cependant avoir bien plus d’impact que le premier fonds doté de 45 millions d’euros seulement.

Les Limited Partners de ce nouveau fonds sont pour l’essentiel des entrepreneurs, rejoint par des acteurs institutionnels tels que Bpifrance, le FEI (Fonds Européen d’Investissement), ou encore le fonds britannique Isomer Capital. « Nous avons fait le choix, dès le début, de monter une équipe d’investissement composée uniquement d’entrepreneurs qui sont capables de bien comprendre les motivations et enjeux des startups qu’ils rencontrent », explique François Paulus, Breega Co-Founding Partner.

Miser sur l’IA

Grâce à cette dernière levée, Breega gère aujourd’hui 260 millions d’euros. Lancé en 2013 par trois entrepreneurs, François Paulus, Maximilien Bacot et Ben Marrel, le fonds parisien veut depuis ses débuts accompagner les jeunes startups dans leur tour d’amorçage ou de série A et se positionne souvent comme investisseur principal d’un tour de table. Son deuxième fonds est quant à lui davantage dédié aux FinTech et AssuTech. Il a récemment soutenu la FinTech française Libeo, spécialisée dans la gestion et le paiement des factures fournisseurs, à l’occasion d’un tour de table de 20 millions d’euros. Aujourd’hui, Breega veut profiter de l’essor que certains secteurs connaissent depuis le début de la pandémie de Covid-19.

« Stimulés par la pandémie globale, les outils et les plateformes d’intelligence artificielle progressent à grande vitesse dans les différents secteurs Tech », commente Maximilien Bacot, Breega Co-Founding Partner. « L’IA est désormais présente dans une large partie des nouvelles technologies qui façonnent désormais notre manière de vivre, interagir, consommer et travailler. Nos derniers investissements reflètent cette tendance ». En effet, le fonds Breega Capital Venture 3 a déjà financé 12 startups dont IoTerop et Otodo, spécialisées dans les objets connectés, ainsi qu’Humanity, Neobrain, Ponicode ou encore reciTAL, dont les technologies sont basées sur l’intelligence artificielle. 

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Breega
Le Français Breega clôt un fonds à 110 millions d’euros pour financer les startups Tech européennes
Amazon s’ancre un peu plus en Inde avec un fonds de 250 millions de dollars pour les startups
tiktok
Face aux pressions de Pékin, les géants de la Tech s’engagent à respecter la concurrence
Imagerie médicale: le Français Imageens lève 1,2 million d’euros auprès d’Anaxago
Alors que le Royaume-Uni se déconfine, Deliveroo anticipe une décélération de sa croissance
Facebook: l’UE enquête sur la fuite des données de plus de 530 millions d’utilisateurs
Instagram
Like ou pas like? Instagram cherche à faire baisser la pression sociale