ActualitéBusinessTech

Le sud-coréen KT renonce à la reprise de Maroc Telecom

Désormais, seuls deux candidats resteraient en lice pour la reprise de Maroc Telcom, dont Vivendi espère tirer 5,5 milliards d’euros en cédant sa participation.

L’opérateur KT aurait, en effet, récemment adressé un courrier dans lequel il explique vouloir renoncer à présenter une offre ferme de reprise concernant la vente des 53% de Maroc Télécom détenus par le groupe Vivendi.

Cette décision serait motivée par deux éléments : la crainte d’une pression fiscale trop importante et une différence de valorisation de l’opération entre celle émise par KT et celle attendue par Vivendi.

Selon Reuters, qui relaie l’information, le sud-coréen aurait néanmoins précisé qu’il n’excluait pas différentes possibilités de partenariats ou d’investissements dans l’entreprise.

A la suite de cette annonce, deux candidats restent encore dans la course : Etisalat et Ooredoo.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Le sud-coréen KT renonce à la reprise de Maroc Telecom
DECODE Retail avec Carole Juge-Llewellyn, Fondatrice de Joone
Pourquoi Mark Zuckerberg veut fusionner Facebook avec Instagram et WhatsApp
Index Ventures : « Les startups européennes retardent leur développement aux États-Unis » 
Soraya Jaber : « Je ne me sentais pas légitime en tant que femme CEO aussi jeune »
L’État lance un fonds pour inciter les Français à investir dans des PME et startups
Le PDG de Spotify investit dans la licorne européenne Northvolt