ActualitéBusinessTech

Le sud-coréen KT renonce à la reprise de Maroc Telecom

Désormais, seuls deux candidats resteraient en lice pour la reprise de Maroc Telcom, dont Vivendi espère tirer 5,5 milliards d’euros en cédant sa participation.

L’opérateur KT aurait, en effet, récemment adressé un courrier dans lequel il explique vouloir renoncer à présenter une offre ferme de reprise concernant la vente des 53% de Maroc Télécom détenus par le groupe Vivendi.

Cette décision serait motivée par deux éléments : la crainte d’une pression fiscale trop importante et une différence de valorisation de l’opération entre celle émise par KT et celle attendue par Vivendi.

Selon Reuters, qui relaie l’information, le sud-coréen aurait néanmoins précisé qu’il n’excluait pas différentes possibilités de partenariats ou d’investissements dans l’entreprise.

A la suite de cette annonce, deux candidats restent encore dans la course : Etisalat et Ooredoo.

Bouton retour en haut de la page
Le sud-coréen KT renonce à la reprise de Maroc Telecom
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
[Série D] Exotec lève 335 millions de dollars pour devenir la première licorne industrielle française
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies