Actualité

Les précisions de Mediamétrie NetRatings suite à l’article de Slate.fr

Le 10 avril dernier, Eric Laser, co-fondateur de Slate.fr publiait un article intitulé : « Il y a pire que les agences de notation, Médiamétrie NetRatings ».

Conflits d’intérêt, mesure facile à manipuler, officines et jeux concours ou encore manque de concurrence… L’article très critique revenait, comme l’indique son chapô, sur « les errements de Nielsen, le baromètre de l’Internet. »

Eric Laser expliquait ainsi : « En tout cas à Slate, nous avons décidé de briser une omerta dans les médias sur nos amis de Médiamétrie Net Ratings qui distribuent les bonnes et les mauvaises notes aux audiences des sites Internet en fonction de critères obscurs et contestables. »

Face à cette attaque en règle, Médiamétrie vient de publier un document proposant quelques précisions sur ses méthodologies. Relayé sur le site ElectronLibre, le document revient également sur l’évolution des mesures de l’institut et « appelle à la patience des régies » quant à l’arrivée prochaine d’une mesure hybride.

Téléchargez le document.

Bouton retour en haut de la page
Les précisions de Mediamétrie NetRatings suite à l’article de Slate.fr
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux