Actualité

Les précisions de Mediamétrie NetRatings suite à l’article de Slate.fr

Le 10 avril dernier, Eric Laser, co-fondateur de Slate.fr publiait un article intitulé : « Il y a pire que les agences de notation, Médiamétrie NetRatings ».

Conflits d’intérêt, mesure facile à manipuler, officines et jeux concours ou encore manque de concurrence… L’article très critique revenait, comme l’indique son chapô, sur « les errements de Nielsen, le baromètre de l’Internet. »

Eric Laser expliquait ainsi : « En tout cas à Slate, nous avons décidé de briser une omerta dans les médias sur nos amis de Médiamétrie Net Ratings qui distribuent les bonnes et les mauvaises notes aux audiences des sites Internet en fonction de critères obscurs et contestables. »

Face à cette attaque en règle, Médiamétrie vient de publier un document proposant quelques précisions sur ses méthodologies. Relayé sur le site ElectronLibre, le document revient également sur l’évolution des mesures de l’institut et « appelle à la patience des régies » quant à l’arrivée prochaine d’une mesure hybride.

Téléchargez le document.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Les précisions de Mediamétrie NetRatings suite à l’article de Slate.fr
Patrick Drahi
Altice (SFR) s’offre l’opérateur français Coriolis pour 415 millions d’euros
google
Censure: pourquoi l’emprise d’Apple et Google sur l’économie mobile menace les droits humains
OVHcloud entame son IPO à la Bourse de Paris
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021