ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerce

Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Apparu en Chine, le livestream shopping, ou live video shopping, fait partie des nouvelles tendances dans l’e-commerce. Propulsé par la pandémie, le shopping en direct permet de diffuser des événements en live et d’échanger en temps réel avec les participants. Le but est de leur présenter des produits qu’ils peuvent acheter immédiatement. Cette fusion du e-commerce et du livestream est de plus en plus populaire aux États-Unis, qui compte désormais une nouvelle licorne dans ce secteur.

Il s’agit de la startup Whatnot, qui vient de lever 150 millions de dollars en série C auprès de CapitalG (ex-Google Capital) et de ses investisseurs historiques, avec la participation de business angels tels que le youtubeur Logan Paul, Gokul Rajaram (DoorDash) et Nilam Ganenthiran (Instacart). Cette opération porte sa valorisation à 1,5 milliard de dollars, lui conférant le statut de licorne. Il s’agit du troisième tour de table de l’année pour la startup californienne, qui avait déjà levé 20 millions de dollars en mars 2021 auprès d’Andreessen Horowitz et 50 millions supplémentaires en mai dernier, auprès de Y Combinator.

Allier e-commerce et divertissement

Lancé en 2019 par Grant LaFontaine (ex Product Manager chez Google puis Facebook) et Logan Head, Whatnot était à l’origine une simple plateforme d’achat spécialisée dans la revente de Funko Pops, des figurines à collectionner. La pandémie a cependant poussé la startup à se pencher vers le livestream shopping, une tendance de plus en plus populaire aux États-Unis, notamment sur Instagram. Whatnot, qui connaît depuis lors une croissance significative, a également étendu son champ d’action à la revente de cartes Pokémon rares, prisées par une large communauté dans le monde entier. `

Concrètement, les acheteurs authentifiés par l’entreprise peuvent lancer un livestream et organiser des ventes aux enchères. Le live shopping permet notamment aux communautés de se connecter et d’échanger en temps réel. Le succès de la plateforme repose également sur ces principaux thèmes: les cartes sportives (de football américain notamment), les cartes Pokémon et les Funko Pops. Le marché des cartes de collection semble en effet connaître un nouvel âge d’or, et les pièces les plus rares se revendent pour des sommes astronomiques. La Pokémon Company affirme avoir vendu plus de 3 milliards de cartes en 2020.

Pour Grant LaFontaine, co-fondateur de Whatnot, la prochaine étape serait de miser sur les NFT, selon des propos rapportés par TechCrunch. Les vendeurs pourraient ainsi importer leurs NFT sur la plateforme pour les vendre aux enchères. Récemment, Whatnot a déjà étendu son champ à d’autres catégories de collection comme les vêtements vintage, les pin’s et les baskets. Il prévoit de s’étendre à 20 catégories d’ici la fin de l’année 2021.

Une «course intense pour ‘gagner’ le live stream shopping aux États-Unis»

« Whatnot a réussi à rendre le shopping en ligne attrayant et amusant grâce à son approche communautaire du shopping en livestream », commente Laela Sturdy, General Partner chez CapitalG. « La fusion de Whatnot entre divertissement et commerce a créé un incroyable levier de croissance qui accélère la croissance des deux côtés de leur marché. Les acheteurs passent des heures chaque semaine à s’impliquer dans le contenu et la communauté de l’application, tandis que les vendeurs obtiennent une monétisation plus importante que ce qui est disponible sur d’autres canaux. »

Sur ce marché, de nouveaux acteurs voient le jour à l’instar de la startup new-yorkaise Popshop Live, qui a levé 20 millions de dollars en juillet dernier auprès de Benchmark, tandis que les géants de la Tech tentent d’investir le marché. « La course pour « gagner » le live stream shopping aux États-Unis s’est intensifiée au cours des dernières années et, grâce aux investissements que nous avons réalisés dans notre plateforme, nos vendeurs et notre audience, nous sommes prêts à prendre le dessus », commente Grant Lafontaine. À noter que ce dernier a fondé Kit en 2016, racheté par Patreon en 2018.

Whatnot : les données clés

Fondateurs : Grant Lafontaine et Logan Head
Création : 2019
Siège social : Los Angeles
Secteur : E-commerce, live shopping
Activité : plateforme de livestream shopping


Financement : 150 millions de dollars en série C auprès de CapitalG (ex-Google Capital) et de ses investisseurs historiques a16z et Y Combinator, avec la participation de business angels tels que le youtubeur Logan Paul, Gokul Rajaram (DoorDash) et Nilam Ganenthiran (Instacart).

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Voitures électriques, batteries et recyclage: comment l’industrie automobile se prépare pour 2030?
Qui est Aiven, nouvelle licorne nordique?
Quick commerce: dans un contexte tendu, Gorillas lève 1 milliard de dollars pour financer sa croissance
Dufourcq
Spatial: un nouveau fonds pour les startups françaises et européennes lancé par le CNES, la BPI et Karista
[Livre Blanc] Priorités et perspectives pour 2025 en matière de gestion des compétences
Circle : un nouveau modèle d’acquisition en peer-to-peer