ActualitéBusinessTech

Malgré la pandémie, Capgemini promet des résultats solides au premier semestre

AFP

Le géant français de services informatiques Capgemini, qui a récemment acquis Altran, a montré dans son estimation de résultats semestriels mardi une certaine résistance face à la pandémie de Covid-19. Cette estimation de résultats de Capgemini a été publiée en amont des chiffres définitifs pour le premier semestre, attendus le 3 septembre prochain, a indiqué l’entreprise.

Sur les six premiers mois de l’année, son chiffre d’affaires a progressé de 8,2% à 7,58 milliards d’euros, a indiqué le groupe dans un communiqué. L’évolution est toutefois négative, de -3,4%, à taux de change et périmètre constants. « Le chiffre d’affaires du 2e trimestre s’inscrit en effet en nette hausse sur un an, à 4,033 milliards, à la suite de la consolidation du chiffre d’affaires d’Altran » depuis le 1er avril, a indiqué Capgemini dans le communiqué. « Cela représente une augmentation de +13,1% en données publiées et de +13,4% à taux de changes constants. » 

«Un redressement progressif de son activité» 

Sur le plan organique, le chiffre d’affaires au deuxième trimestre a baissé de 7,7% « et reflète l’impact de la pandémie sur l’ensemble de l’activité du Groupe (-6,9% sur le périmètre historique de Capgemini et -11,6% sur le périmètre d’Altran) », précise le communiqué. Le géant français de l’informatique a pris plus tôt dans l’année le contrôle du groupe de technologies Altran grâce à la débâcle boursière liée au coronavirus, son offre boudée par des minoritaires étant soudainement devenue tout à fait convaincante. Sa marge opérationnelle au premier semestre 2020 a quant à elle été de 10,8% du chiffre d’affaires, à 817 millions d’euros contre 11,4% lors des six premiers mois de l’année 2019.

Capgemini « anticipe un redressement progressif de son activité aux 3e et 4e trimestres », a affirmé le directeur général du groupe Aiman Ezzat dans le communiqué. Le groupe a par ailleurs dégagé un cash flow organique d’environ 100 millions d’euros contre 90 millions l’an dernier, « en dépit d’une augmentation cette année des frais financiers et des autres charges opérationnelles liées à l’acquisition d’Altran ».

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Malgré la pandémie, Capgemini promet des résultats solides au premier semestre
4 éditeurs de logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
FoodTech: comment la restauration d’entreprise innove face à la crise
Formation des collaborateurs: comment éviter «l’obsolescence programmée de la connaissance»?
[Livre Blanc] Oui.sncf, mabanque.bnpparibas… la nouvelle tendance des extensions internet personnalisées
[Livre Blanc] Digital Business Acquisition: comment continuer de performer en 2020 ?