ActualitéBusinessMarketing & Communication

Marketing: pourquoi Adobe rachète Workfront pour 1,5 milliard de dollars

Le géant californien Adobe poursuit sa stratégie d’acquisition avec le rachat de Workfront, une startup américaine spécialisée dans le marketing, pour 1,5 milliard de dollars. Cette acquisition survient un peu plus d’un an après la levée de fonds de 280 millions de dollars réalisée par Workfront en mai 2019, dont le financement total à atteint 375 millions de dollars. Sa solution sera intégrée à Adobe Experience Cloud.

Lancé en 2001 par Scott Johnson, Workfront développe une plateforme de gestion de travail à destination des professionnels du marketing. Elle permet notamment de gérer, planifier et suivre les campagnes de marketing et d’exécuter des flux de travail complexes (« workflow »). La startup américaine, qui revendique plus de 3 000 clients et un million d’utilisateurs, est proche de son acquéreur avec qui elle a signé de multiples partenariats. Les deux entreprises comptent près de 1 000 clients communs, à l’instar de Deloitte, Under Armour, Nordstrom, Prudential Financial, T-Mobile ou encore The Home Depot.

« Accélérer le leadership d’Adobe »

Le rachat de Workfront permettra à Adobe d’intégrer de nouveaux outils marketing dans sa solution Expérience Cloud (anciennement Adobe Marketing Cloud), qui accompagne les entreprises dans leurs projets marketing. Cette plateforme offre notamment la possibilité de gérer le parcours client, les données et les informations sur les clients. « L’association d’Adobe et de Workfront va encore accélérer le leadership d’Adobe dans la gestion de l’expérience client, en fournissant une solution pionnière qui couvre l’ensemble du cycle de vie des expériences numériques, de l’idéation à l’activation », commente Anil Chakravarthy, vice-président exécutif et directeur général de l’activité Digital Experience d’Adobe. 

Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de rachat du géant californien qui n’hésite pas à mettre la main à la poche pour renforcer son offre Adobe Experience Cloud, et plus généralement sa présence dans le marketing et l’amélioration de l’expérience client. En 2018, Adobe a racheté la startup Marketo pour 4,75 milliards de dollars et Magento pour 1,68 milliard de dollars. Pour rappel, il a également renforcé son partenariat avec Microsoft en 2019 pour intégrer de nouvelles solutions marketing, face au duo formé par les géants Salesforce et Google.

Pour ce qui est de Workfront, la transaction devrait être conclue au cours du premier trimestre 2021. Le PDG de Workfront, Alex Shootman, continuera à diriger l’équipe Workfront sous la responsabilité d’Anil Chakravarthy. Les sociétés demeureront indépendantes jusqu’à la conclusion de la transaction. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Adobe
Marketing: pourquoi Adobe rachète Workfront pour 1,5 milliard de dollars
Twitter devance Clubhouse en lançant son rival Spaces sur Android
IA: les États-Unis bientôt distancés par la Chine? L’ex-PDG de Google alerte
Comment l’industrie du jeu vidéo a explosé ses records en France
Microsoft lance Mesh, une plateforme pour se réunir sous forme d’hologrammes
Livraison de repas: Uber scinde la branche robotique de Postmates pour créer une entreprise indépendante
Marketing: comment trouver des talents pour sa campagne publicitaire?