ActualitéAsieBusinessRetail & eCommerce

eCommerce : comment Alibaba prépare-t-il son Singles’ Day ?

Interview de Sébastien Badault, directeur général d'Alibaba France

En Chine, le «Singles’ Day», le 11 novembre, est la journée de tous les records pour le commerce en ligne. Impulsée par Alibaba, cette opération commerciale a permis au géant chinois d’enregistrer un chiffre d’affaires de 38,4 milliards de dollars en l’espace de 24 heures en 2019, en hausse de 26% par rapport à 2018. Preuve de l’engouement populaire autour du «Singles’ Day», Alibaba a engrangé 1 milliard de dollars de ventes seulement 68 secondes après le début du «double onze» l’an passé. Le «Singles’ Day» en Chine est largement supérieur au «Black Friday» et au «Cyber Monday» aux États-Unis, qui ont cumulé respectivement 7,4 milliards de dollars et 9,4 milliards de dollars de dépenses outre-Atlantique en 2019. En clair, il s’agit tout simplement du plus grand événement annuel de shopping au monde.

Cette nouvelle édition du «Singles’ Day» a lieu dans un contexte particulier à cause de la pandémie de Covid-19. Mais si l’Europe est actuellement frappée par une violente deuxième vague de l’épidémie, la situation est bien différente en Chine, où la vie est presque redevenue normale. Après six premiers mois délicats en 2020, lors desquels la machine logistique d’Alibaba a été mise à rude épreuve pour répondre à une demande sans précédent, le géant chinois doit faire face à un autre défi logistique de grande ampleur avec un «Singles’ Day» qui pourrait bien battre de nouveaux records. L’an passé, le nombre de commandes avait explosé pour atteindre un total de 1,3 milliard de livraisons prévues, contre 812 millions pour l’édition 2018.

Sébastien Badault, directeur général d’Alibaba France, dévoile les coulisses de la préparation du «Singles’ Day» au sein d’Alibaba :

Le 11 novembre, une date idéale dans une période creuse en Chine 

Avant de devenir une date sacrée pour tous les mordus de shopping en ligne en Chine, le 11 novembre était avant tout consacré aux célibataires depuis le milieu des années 1990. La signification de ce jour serait née dans les dortoirs de l’université de Nanjing en 1993 lorsque quatre étudiants célibataires se sont réunis pour discuter des solutions pour se libérer de la solitude et de la monotonie de la vie solitaire. L’un deux a estimé que le 11 novembre serait une bonne journée pour organiser des activités pour les célibataires puisque le chiffre 1 renvoie à la notion de célibat. D’abord mise en place par ce petit groupe d’amis, la journée des célibataires est progressivement devenue une tradition universitaire.

Cette fête célébrée par les jeunes est devenue une journée incontournable du commerce en ligne chinois à partir de 2009. Cette année-là, Alibaba a lancé sa première vente en ligne Singles’ Day. Toutefois, le géant chinois du e-commerce n’avait pas l’intention de lier son opération de vente en ligne à un jour férié particulier. Aux yeux du groupe, le 11 novembre correspondait simplement à une date convenable pendant une période d’accalmie pour le commerce en ligne. En effet, les soldes avaient généralement lieu en Chine avant la Fête nationale chinoise qui a lieu le 1er octobre et lors des deux premiers mois de l’année avant le Nouvel An chinois qui marque le début de la Fête du printemps. Dans ce contexte, novembre apparaissait comme le moment idéal pour Alibaba afin de lancer une opération commerciale. Avec le succès qu’on lui connaît aujourd’hui…

Lire aussi :

Bouton retour en haut de la page
eCommerce : comment Alibaba prépare-t-il son Singles’ Day ?
Cybersécurité: Londres appelle à une coalition internationale face à la menace d’acteurs étatiques
EdTech: Engageli lève 33 millions de dollars auprès de Maveron et Educapital
Amazon gagne en justice contre l’UE au sujet de ses rabais fiscaux au Luxembourg
Vinted lève 250 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Tesla chute en Bourse, souffrant de chiffres de ventes décevants en Chine
E-santé: Aga Care lève des fonds pour développer son coach virtuel de bien-être