Actualité

MYTF1News connectera les JT au second écran

TF1 met définitivement l’accent sur internet et proposera à ses téléspectateurs, dès le mois de mai prochain, d’interagir lors des JT de 13h et 20h.

Lors d’un point presse qui s’est tenu hier matin, la chaîne d’information a levé le voile sur une série d’ambitions connectées. Celles-ci s’articulent notamment autour de sa plateforme baptisée MYTF1news.

Le site propose notamment une offre d’information en continu et en temps réel 24h/24, avec 200 contenus mis en ligne chaque jour, une offre vidéo avec 12 millions de vidéos vues par mois, comprenant le replay des JT, et des magazines d’info et les vidéos LCI. Au menu également, une batterie de dispositifs interactifs.

TF1 a également annoncé un nouveau partenariat noué avec l’INA qui permettra aux internautes de consulter 25 ans de JT.

Par ailleurs, déjà compatible avec le programme The Voice, le dispositif Connect sera décliné dès le 22 mai prochain aux JT de 13h et 20h.

« Avec Connect, le téléspectateur a la possibilité d’être acteur de son journal et de choisir les sujets qu’il souhaite approfondir. Une innovation unique proposée par MYTF1News, qui s’enrichira dans les prochaines semaines pour accompagner les nouveaux usages », précise Olivier Abecassis, directeur général d’e-TF1.

Le quotidien Les Echos précise enfin que fort de ces investissements, « TF1 vise 20 millions de vidéos vues par mois, contre 12 millions actuellement ». La chaîne d’information espèrerait par ailleurs doubler à 30% sa part d’audience globale de vidéos sur Internet.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
MYTF1News connectera les JT au second écran
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance
Après la « hype », quel avenir pour les NFT?
Amazon s’ancre un peu plus en Inde avec un fonds de 250 millions de dollars pour les startups
tiktok
Face aux pressions de Pékin, les géants de la Tech s’engagent à respecter la concurrence