Actualité

[Navigateurs Europe] Chrome et Safari grimpent, Firefox se tasse, Internet Explorer chute

Le dernier baromètre AT Internet des navigateurs pointe des changements sensibles de positions sur le marché européen.

En avril 2011, Internet Explorer était toujours leader avec 46,3% du trafic des sites web en Europe mais perdait 9 points sur un an (55,7% en avril 2010). A la deuxième place, Mozilla / Firefox perd dans le même temps 0,8 point à 29.5% (30,3% en avril 2010).

Google Chrome conforte sa 3ème place avec un gain de 7,1 points sur un an pour atteindre 12,8%. Safari, 4ème, gagne 3 points avec une part de visites de 8.3% en avril 2011. Opéra, le petit acteur de ce classement passe tout de même de 2.2% à 2.5% sur un an.

Autres données intéressantes à noter également:

  • 2 mois après leurs sorties respectives, Firefox 4 réalise près de trois fois plus de visites qu’Internet Explorer 9
  • Le taux de rebond le plus élevé est à mettre au crédit de Safari qui, avec 52.4%, se classe en 5ème position sur ce critère
  • 31,7% des visites réalisées sous Windows 7 le sont avec Mozilla et 17.6% avec Chrome
  • Internet Explorer est plus utilisé la semaine tandis que les autres le sont plus le week-end

Voir l’étude complète.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Navigateurs Europe] Chrome et Safari grimpent, Firefox se tasse, Internet Explorer chute
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse