ActualitéBusinessEtudesTech

Non, un bon prototype n’est pas une version miniature de votre produit

Toute innovation débute par une phase de compréhension du problème du futur utilisateur d'un produit ou d'un service. Après une première étape d'ouverture (aussi appelée «empathie») qui permet d'avoir une vue globale des difficultés rencontrées par ce dernier, et une étape de synthèse qui aide à déterminer les problèmes majeurs, vient la phase de prototypage. 

Dans sa présentation Prototyping is an attitudeWithCompany, société spécialisée en design stratégique, explique en quoi prototypage, tests, et processus d'idéation sont intimement liés. Collages, assemblages en trois dimensions, jeux de rôle ou encore storyboard: un bon prototype n'est pas forcément une version «artisanale» du produit final, rappellent également les auteurs de la présentation. 

 

  • Un prototype permet de rendre concrets des concepts a priori intangibles. 
  • Un prototype qui n'échoue pas dans ses premiers tests n'est certainement pas suffisamment abouti.
  • Un prototype permet d'évaluer les réactions des autres personnes, et de collecter du feedback sur son idée. 
  • Construire un prototype permet de re-définir le problème. 
  • Un bon prototype présente avant tout les bonnes fonctionnalités, il ne doit pas être esthétique.

 

 

 
Bouton retour en haut de la page
Non, un bon prototype n’est pas une version miniature de votre produit
[Série C] La startup belge Cowboy lève 80 millions de dollars pour accélérer la vente de ses vélos électriques connectés aux États-Unis
Comment 800 Tech contribuent à l’innovation de Cdiscount
La stratégie de Teads pour s’imposer sur le marché très compétitif de la pub digitale
Redressement judiciaire pour Sigfox, à la recherche de nouveaux acquéreurs.
[Série B] Pretto lève 30 millions d’euros pour déployer sa plateforme en B2B
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?