A la uneActualitéAmérique du nordFinTech

OpenGov, la plateforme qui gère la dépense publique, valorisée plus de 100 millions de dollars

Le montant

OpenGov, la plateforme d’analyse financière pour les gouvernements et les administrations publiques, a levé 25 millions de dollars. Pour ce tour de table en série C, la demande d’achat a dépassé le nombre de titres émis. Il a été réalisé auprès de l’investisseur Marc Andreessen qui rejoint le board, aux côtés de Formation 8 Partners, Andreessen Horowitz, et notamment l’acteur Ashton Kutcher, annonce la société basée à Redwood City en Californie. Cette levée de fonds valorise la société à plus de 100 millions de dollars.

La solution OpenGov équipe les fonctionnaires et les administrateurs publics d’outils en ligne leur permettant de tenir à jour leur budget, leurs dépenses, et les performances de leurs actions, grâce aux données. Il leur est même possible de comparer leurs datas avec d’autres départements ou avec d’autres gouvernements. Enfin, ces données exploitées sur OpenGov sont rendues accessible aux citoyens qui peuvent ainsi prendre part aux décisions, dans le cadre d’une nouvelle politique d’«Open Data».

Le marché

Mis à part les outils traditionnels de comptabilité utilisés par les services administratifs des États, Open Gov se positionne comme la start-up référente. «Les logiciels dévorent les administrations qui gouvernent (…) OpenGov donne aux agences publiques le type d’outils que les entreprises leaders utilisent pour gérer et analyser leur business», explique Marc Andreessen.

En France, rien d’aussi mâture sur l’aspect financier, mais des start-up qui veulent «réinventer la démocratie» et la participation citoyenne.

Les objectifs de la Start-up

OpenGov veut se doter d’une plateforme entièrement gérée dans le cloud pour «le gouvernement du 21e siècle». La start-up revendique 500 gouvernements (nationaux et locaux) dans 44 États utilisant ces outils. Parmi eux, les villes de Miami, Minneapolis, Pittsburgh et San Diego. La société veut embaucher de nouveaux développeurs et augmenter son acquisition clients.

Date de création: 2012

Siège: Redwood City

Fondateurs: Joe Lonsdale, Nate Levine

Levée de fonds: 15 millions (2014)

Investisseurs: Marc Andreessen qui rejoint le board, aux côtés de Formation 8 Partners, Andreessen Horowitz, Thrive Capital, AITV, Glynn Capital, l’acteur Ashton Kutcher, Guy Oseary’s Sound Ventures, and Intuit founder Scott Cook

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
OpenGov, la plateforme qui gère la dépense publique, valorisée plus de 100 millions de dollars
[Webinar] Next-gen retail: 10 changements radicaux dans le retail américain
Addactis Software, Groupe ADP, WAT : focus sur les offres d’emploi du jour
Les géants du web en pleine opération séduction avec la presse
Macron en renfort des startups françaises de la tech
[Livre Blanc] RGPD 1 an après, quel impact sur les programmes de fidélité ?
[Livre Blanc] Le guide pratique du feedback client
La startup FairMoney lève 10 millions d’euros pour digitaliser les services bancaires dans les pays émergents
La startup Element AI lève 150 millions de dollars pour aider les entreprises à adopter l’intelligence artificielle
Google change son algorithme, le SEO a de l’avenir
WeWork confirme son intention d’entrer en Bourse et restreint les pouvoirs de son PDG
Copy link