ActualitéLes ExpertsOui are New YorkPodcast

[Oui Are New York] De la création de Club Internet en 1995 à Bandsintown, Fabric Sergent est resté en haut de la vague

Un podcast créé et animé par Ilan Abehassera

A-t’on besoin de présenter Fabrice? Il a créé Club Internet en 1995 – avec son accolyte Julien Mitelberg – l’un des premiers et plus gros fournisseurs d’accès en France, puis revendu 1,2 milliard d’euros, un mois avant l’éclatement de la bulle 😅.

En 2006 il vient a NYC pour lancer Cellfish, qui distribue du contenu sur mobile, puis Cellfish se transforme en Bandsintown, qui a aujourd’hui plus de 50 millions d’utilisateurs, avec 500 000 nouveaux inscrits par mois en moyenne. Bandsintown est devenu la référence sur la recommandation de concerts live aux US, et maintenant il s’attaque au reste du monde.

On parle des débuts de l’internet, et la mission que Fabrice s’est fixée pour connecter le monde. On parle beaucoup de musique, des artistes, des plateformes de streaming. Mais surtout, on comprend dans cette interview, ce qui « drive » Fabrice, et son « purpose » est bien plus important que les succès commerciaux qu’il enchaine. Une belle leçon pour tous les entrepreneurs.

🔥🎧

ASK 🙏🏼:
Si vous avez aimé cet épisode, merci de ne pas oublier de nous noter 5* au sur votre plateforme de podcast favorite, ça aidera d’autres à le découvrir!
Pour le partager, très simple : ouiareny.com

Le correspondant

Présent depuis plus d’une décennie à New York, Ilan Abehassera est un observateur privilégié de la Tech américaine sur la côte Est. Parti s’installer outre-Atlantique après ses études à Marseille et son passage à Euromed Marseille (désormais Kedge Business School), l’entrepreneur français a fait ses preuves à New York en lançant en 2008, alors que la crise économique ravage les États-Unis, la start-up Producteev, qui permet de gérer des projets et des équipes sur plusieurs plateformes.

Aux États-Unis, Ilan Abehassera s’est également fait remarquer avec sa chronique Pomme-I pour FrenchWeb et des apparitions sur BFM Business. Désormais, l’entrepreneur est impliqué dans Willo, une start-up qu’il a co-fondée en 2017 pour améliorer l’efficacité du brossage de dents. Depuis New York, il assiste à l’arrivée massive des start-up françaises aux États-Unis. Alors que la Silicon Valley a longtemps concentré toute l’attention, les entrepreneurs français et européens se tournent de plus en plus vers la côte Est et New York, qui devient le nouveau pôle d’attraction de la Tech américaine.

Tags

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.
[Oui Are New York] De la création de Club Internet en 1995 à Bandsintown, Fabric Sergent est resté en haut de la vague
[Webinar] Comment attirer plus de consommateurs en magasins grâce au Reputation Management
Macron débloque 5 milliards d’euros pour doper le financement des startups
Groupe ADP, Sephora, A.D Environnement : focus sur les offres d’emploi du jour
Comment passer de l’outil digital en silo à un système de soins transformé?
La Nouvelle-Calédonie, seule terre d’Outre-mer lauréate des « Territoires d’innovation »
WeWork va « probablement repousser » son introduction en Bourse à octobre
Copy link