A la uneBusinessEuropeStartupTech

Pour Naïo Technologies, la robotique fait partie de l’avenir de l’agriculture

L'objectif de Naïo Technologies avec la robotique est de faire gagner du temps aux agriculteurs et de leur retirer des tâches répétitives et pénibles. Fondée en 2011 par Gaëtan Séverac et Aymeric Barthès, elle commercialise des robots à destination des agriculteurs. Ces derniers sont vendus entre 20 000 et 80 000 euros. L'entreprise espère enregistrer un chiffre d'affaires de 600 000 euros pour cette année.

C'est pourquoi, en plus des cinq robots déjà existants, Naïo Technologies vient d'annoncer le lancement de Dino. Ce dernier est destiné au désherbage. Si le choix de la gamme de la marque s'agrandit c'est aussi parce que les agriculteurs sont friands de nouveautés technologiques. «Les agriculteurs sont très demandeurs des nouvelles techonologies et l'agriculture a toujours été un secteur d'activité qui les a rapidement adopté», analyse Gaëtan Séverac pour FrenchWeb. Il prend l'exemple du GPS d'abord utilisé par l'armée puis par les agriculteurs.

Cependant, Naïo Technologies ne s'est pas aventurée sur le marché du drone. Pour le cofondateur de la start-up, ces outils technologiques ne sont pas un moyen d'action et ne peuvent pas agir directement sur les champs, contrairement à la robotique. Mais Gaëtan Séverac espère bientôt collaborer avec des entreprises de drone pour pouvoir récolter et utiliser les données.


 

Fondateurs : Gaëtan Séverac et Aymeric Barthès

Date de création : 2011

Siège : Toulouse 

Activité : robotique

Effectifs : 11 employés 

Levée de fonds : 82 000 euros en 2013, 73 000 euros en 2014 et 3 millions en 2015

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Pour Naïo Technologies, la robotique fait partie de l’avenir de l’agriculture
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence