ActualitéEuropeMarketing & CommunicationStartupTech

Publicité mobile : Sync boucle un premier tour de table de 2 millions d’euros

  • Sync, start-up qui développe une solution de synchronisation publicitaire sur mobile, vient de finaliser une première levée de 2 millions d'euros pour développer la version programmatique de Sync2AD.
     
  • L'entreprise revendique plus de 25 annonceurs parmi ses clients, comme Gillette, Canal+, Kiabi ou encore Dunlop.

 

Le montant

La start-up française Sync, qui développe une solution de synchronisation publicitaire sur mobile, vient de lever 2 millions d’euros auprès des fonds Idinvest Partners et Entrepreneur Venture. A cette occasion, Benoist Grossmann, Managing Partner d’Idinvest Partners, intègre le conseil d’administration de Sync. Il s’agit du premier tour de table pour l’entreprise qui a vu le jour il y a un an. En parallèle de cette levée, Sync a annoncé l’obtention du brevet pour sa solution Sync2AD.

Le marché

Fondée à l'été 2015, Sync a mis sur pied une nouvelle technologie de rebond sur la publicité sur mobile. Baptisée Sync2AD, elle est capable de reconnaître un son pour se synchroniser en temps réel avec le Web, le mobile, une tablette ou encore un film. Ce concept offre ainsi la possibilité aux marques d’enrichir le message publicitaire sur le deuxième écran pour toucher plus aisément leur audience.

Ce dispositif permet aux annonceurs de lancer des campagnes ciblées et personnalisées en fonction du comportement des consommateurs. Parmi ses clients, Sync compte Gillette, Canal+, Kiabi ou encore Dunlop.

Les objectifs de la Start-up

Ce premier tour de table doit permettre à Sync de financer le développement de Sync2AD. «Cet investissement nous permet de développer plus vite notre offre programmatique de synchro pour nos clients», précise Laurant Weill, co-fondateur de Sync.

Fondateurs : Laurant Weill

Création : 2015

Activité : Développement d'une solution de synchronisation publicitaire sur mobile

Financement : 2 millions d'euros en septembre 2016

Lire aussi : Wistiki, le capteur pour retrouver ses objets perdus, lève des fonds et se prépare aux grandes enseignes

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
Publicité mobile : Sync boucle un premier tour de table de 2 millions d’euros
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
French Tech : Thierry Petit quitte Showroomprivé