ActualitéLondresParisStartupTech

Qubit privilégie le marché français pour s’imposer sur l’optimisation d’expériences client

Créée en 2010 par quatre anciens employés de Google, Qubit ne cache pas son ambition de devenir un acteur majeur sur le marché de l'analyse des données. Pour y parvenir, la plateforme britannique considère d'ailleurs la France comme une passerelle de choix. Après avoir levé 40 millions de dollars (36,1 millions d'euros) en février 2016, Qubit entend être présente sur toute la chaîne de l'analyse, de l'AB testing à la personnalisation de la donnée. 

La plateforme Qubit regroupe les applications suivantes: analytics, segmentation, A/B testing et personnalisation digitale. Ces applications s'appuient sur le Visitor Cloud, une supply chain de données en temps réel permettant de créer une vue unique des clients sur l'ensemble des points de contact. Qubit peut ainsi couvrir l'ensemble de l'expérience client, de l'optimisation de site internet jusqu'au merchandising in-store.

Pour la société londonienne, le potentiel est immense. Rien qu'en France, le marché des solutions d’analytique, de big data et de gestion des données est estimé à 1,9 milliards d'euros à la fin 2015, selon le cabinet Markess. Sa croissance est attendue à un rythme annuel de plus de 12% entre 2016 et 2018. Sur ce marché ultra compétitif, et pour attirer les meilleurs talents notamment des développeurs, Qubit est allé chercher le soutien de ses investisseurs. Le Britannique totalise 76 millions de dollars d'investissements.

Dans l'Hexagone, Qubit a déjà séduit plusieurs marques telles l'Occitane, Ubisoft, Intersport dont la présence en Europe leur permet de toucher de nouvelles cibles.

VOIR: Qubit vise le marché français

[Contenu réalisé en partenariat avec Qubit]

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Qubit privilégie le marché français pour s’imposer sur l’optimisation d’expériences client
Florian Breton (La Ferme Digitale) : «Sur les 15 milliards d’euros levés dans l’AgTech en 5 ans, à peine 2% l’ont été en France»
[Made in Bordeaux] Zoom sur les levées de fonds de ce début d’année, French Tech Central et Open Startup
Baidu
Coronavirus: Baidu prévoit une chute spectaculaire de ses revenus au 1er trimestre
[DECODE HEALTH] Inato, la HealthTech qui aide les labos à mieux gérer leurs essais cliniques
Les offres d’emploi de la semaine
DocuSign débourse 188 millions de dollars pour les solutions d’intelligence artificielle de Seal Software
Copy link