A la uneAsieAsieRetail & eCommerce

Quelle place pour l’e-commerce cross-border en Chine?

Les ventes en ligne en Chine pourraient atteindre les 911 milliards de dollars en 2016, selon une étude eMarketer, et franchir les 1,2 milliard de dollars dès l'année prochaine. Des chiffres qui suscitent l'intérêt de nombreux e-commerçants tentés de se lancer sur le marché chinois et de profiter de sa croissance. Mais pour y parvenir, traduire simplement un site en chinois ne suffit pas, estime Stéphane Rouquette, directeur France d'Azoya Group, une entreprise spécialisée dans les solutions d'e-commerce transfrontalier avec la Chine.

« Ce n'est pas parce que l'on rencontre un succès sur notre marché local que l'on va avoir du succès sur un territoire. C'est valable pour l'international globalement, mais en Chine c'est encore plus vrai. Il faut bien s'assurer que notre produit est demandé sur le marché chinois », insiste Stéphane Rouquette. Ensuite, d'autres éléments entrent en jeux, selon le spécialiste. « Il faut s'assurer aussi d'avoir les bonnes réponses pour les consommateurs chinois : avoir les bonnes offres, les bons moyens de paiement et une logistique pertinente ».

Sur ce dernier point, il insiste notamment sur l'importance de la traçabilité des produits, en particulier lorsqu'il s'agit d'opérer sur des places marchés en ligne qui présentent l'avantage pour les consommateurs de pouvoir acheter des produits qui sont basés à l'international. Une tendance forte selon Stéphane Rouquette : « le cross-border est vraiment en train de se développer ».

Interview de Stéphane Rouquette, directeur France d'Azoya Group :

Directeur France : Stéphane Rouquette

Création : 2013

Siège social : Shenzen (Chine)

Activité : solutions d'e-commerce cross-border en Chine

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Quelle place pour l’e-commerce cross-border en Chine?
Entre croissance externe et ouverture de pays : la stratégie agressive de Vinted 
Mira Beauty: comment cette startup californienne a-t-elle inventé l’enseigne du futur?
Après avoir surfer sur le boom du e-commerce, la startup polonaise InPost s’apprête à entrer en Bourse
Pourquoi les marques de beauté devraient accorder plus d’attention au « social selling »
wish
Wish: une entrée en Bourse décevante pour la plateforme d’e-commerce
Retail: la gestion des stocks, nouvel enjeu capital