ActualitéBusinessFinTechRetail & eCommerce

Rakuten: le géant japonais du e-commerce va introduire en Bourse son activité de banque en ligne

AFP

Le géant japonais du commerce en ligne Rakuten a annoncé jeudi qu’il comptait introduire en Bourse son entité de banque en ligne afin de lui donner plus d’autonomie, ce qui devrait aussi contribuer à soulager financièrement le groupe, très endetté. Rakuten n’a pas donné de détails dans l’immédiat sur ce projet, ni sur le plan financier ni au niveau du calendrier. Avec l’introduction en Bourse de Rakuten Bank, cette entité devrait gagner « plus d’autonomie » en matière de prise de décision, tant sur ses stratégies de croissance que de financement propres, a expliqué la maison mère dans un communiqué.

Une des premières banques en ligne au Japon

Pionnière de la banque en ligne au Japon depuis le début des années 2000, Rakuten Bank voit sa clientèle fortement augmenter depuis quelques années, et cette tendance s’est encore accélérée depuis l’irruption de la pandémie l’an dernier. Rakuten Bank a dépassé début juillet la barre des 11 millions de comptes, ce qui la place selon elle au premier rang des banques en ligne au Japon. Ses dépôts dépassaient fin juin les 6 000 milliards de yens (plus de 46 milliards d’euros).

Séparément, Rakuten a aussi annoncé jeudi que sa nouvelle entité Rakuten Symphony -spécialisée dans les services et infrastructures 4G et 5G basés sur la technologie de réseaux mobiles ouverts « Open RAN »- allait devenir une entreprise scindée du reste du groupe. Là aussi, le but est que cette branche gagne en autonomie en matière de stratégie, d’alliances et de financements. « Les diverses initiatives prises par Rakuten pour soulager le poids de ses investissements dans ses activités mobile sont un facteur positif », a réagi l’agence de notation Standard and Poor’s dans un communiqué.

Fin juillet, SP avait fait entrer le groupe dans sa catégorie d’investissements jugés spéculatifs, estimant que les lourdes dépenses de Rakuten pour développer son activité de téléphonie mobile au Japon avec son propre réseau allaient encore durablement plomber ses comptes. En dépit de la forme persistante de ses activités de commerce en ligne et fintech, Rakuten est resté dans le rouge sur la période avril-juin, pour un quatrième trimestre d’affilée, selon ses derniers résultats financiers publiés en août.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Rakuten
Rakuten: le géant japonais du e-commerce va introduire en Bourse son activité de banque en ligne
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer