ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTech

Réalité augmentée : Magic Leap lève 500 millions de dollars pour rebondir

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

La célèbre entreprise de casques de réalité augmentée Magic Leap réalise un nouveau tour de table de 500 millions de dollars, pour une valorisation de 2 milliards de dollars. L’opération, menée par des investisseurs historiques qui ne sont pas mentionnés, intervient plus d’un an après sa dernière levée de fonds de 350 millions de dollars. La startup basée en Floride a levé plus de 3 milliards de dollars depuis son lancement en 2010, dont 793 millions auprès d’Alibaba, 542 millions auprès de Google et 502 millions auprès de Temasek Holdings. En 2019, Magic Leap était évalué à 6,7 milliards de dollars mais a depuis connu quelques difficultés.

Si l’entreprise parvient à séduire à nouveau les investisseurs, son parcours n’a pas été un long fleuve tranquille, au point qu’en 2020, Magic Leap a étudié plusieurs options pour son avenir, dont la cession de l’entreprise. La startup a pendant plusieurs années gardé le secret sur ses avancées en matière de réalité augmentée, promettant une révolution technologique, avant de dévoiler le casque « Magic Leap One » en août 2018, créant finalement la déception.

Pour ne rien arranger, le PDG d’Alphabet Sundar Pichai a quitté le conseil d’administration de l’entreprise malgré le fait que Google ait misé gros dans la startup. En 2018, Magic Leap a également perdu un contrat de 480 millions de dollars avec l’US Army face à Microsoft. Une cession de l’entreprise pouvant avoisiner les 10 milliards de dollars a ainsi été envisagée, ainsi que la formation d’un partenariat ou la vente d’une partie de ses parts avant une éventuelle entrée en Bourse.

Revenir dans la course

Cependant, Magic Leap tente de rebondir après des changements radicaux. La startup américaine a licencié une bonne partie de ses collaborateurs et a remplacé son fondateur Rony Abovitz par Peggy Johnson, ancienne vice-présidente de Microsoft, au poste de PDG. Aujourd’hui, l’entreprise lève une somme importante afin de financer ses projets et de revenir dans la course.

« Cet investissement est une étape importante dans l’avancement de la mission de Magic Leap visant à transformer notre façon de travailler », commente Peggy Johnson, directrice générale de Magic Leap. « Avec le soutien continu de nos investisseurs actuels, Magic Leap disposera d’une plus grande flexibilité financière et des ressources nécessaires pour poursuivre notre trajectoire de croissance, tout en développant notre technologie de réalité augmentée, leader sur le marché. »

En effet, Magic Leap prévoit de se concentrer sur le développement de solutions de réalité augmentée qui permettent de transformer les activités des entreprises, ainsi que sur le lancement de son produit de deuxième génération, Magic Leap 2, en 2022. Sur le marché des casques en réalité augmentée, on peut citer l’Oculus Quest produit par Facebook ou encore l’HoloLens 2 de Microsoft, un casque de réalité mixte à destination des entreprises.

Magic Leap : les données clés

Fondateurs : Brian Schowengerdt, Rony Abovitz
Création : 2010
Siège social : Floride, États-Unis 
Secteur : réalité augmentée
Activité : casques de réalité augmentée


Financement : 500 millions de dollars auprès des investisseurs historiques, pour une valorisation de 2 milliards de dollars.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Réalité augmentée : Magic Leap lève 500 millions de dollars pour rebondir
CarTech : face à Vroomly, Idgarages lève 8 millions d’euros
Retail: Rent the Runway lève 357 millions de dollars pour son IPO
Réalité augmentée: après le succès de « Pokémon Go », Nintendo veut réitérer l’exploit
Marketing : pourquoi D-AIM fusionne avec Splio
Buy now, pay later: Stripe et Klarna s’associent pour dominer le marché du paiement fractionné
Cloud: Amazon a conclu un contrat avec les services secrets britanniques estimé jusqu’à 1 milliard de livres