ActualitéBusinessTechTransport

Reconnaissance visuelle: Monk lève 2,1 millions d’euros pour identifier les dommages automobiles

Monk, spécialisé dans la détection de dommages automobiles grâce à la reconnaissance visuelle, lève 2,1 millions d’euros en seed à l’occasion d’un tour de table mené par Iris Capital, avec la participation de plusieurs business angels à l’instar de Patrick Sayer, ex-PDG d’Eurazeo, Yannis Yahiaoui, fondateur de Adot, et Arthur Waller, fondateur de PriceMatch et Pennylane.

Fondé en septembre 2019 par Aboubakr Laraki et Fayçal Slaoui, Monk développe une solution capable de repérer des dommages sur des véhicules via l’intelligence artificielle à partir de photos. La solution reconnait les différentes pièces du véhicule et automatise des tâches d’expertises. 

La startup a vite conquis une dizaine de clients dans le secteur automobile tel que Getaround (ex-Drivy), spécialisé dans la location automobile entre particuliers. « Nous avons testé de nombreuses solutions permettant d’automatiser la reconnaissance de dommages sur véhicules à partir de photos prises par nos utilisateurs: non seulement Monk nous a fourni des résultats qui dépassant toutes nos attentes, ils ont surtout éclipsé la performance de tous les acteurs que nous avions essayés sur le marché » déclare Pierre Beret, VP Risk chez Getaround. 

En parallèle, la technologie développée par Monk s’avère utile dans le secteur de l’assurance puisqu’elle permet aux assureurs automobiles d’optimiser les ressources de leurs experts pour ce qui est de la reconnaissance de dommages. « La mission de Monk est de transformer la mobilité et l’assurance en ajoutant une forte dose de confiance et d’efficacité à chaque transmission de véhicule. Nous avons bâti un outil d’inspection basé sur l’intelligence artificielle et sans achat de matériel qui permet d’évaluer l’état d’une voiture en quelques instants à partir de photos ou vidéos », commente Aboubakr Laraki, CEO de Monk.

Dans le cadre de cette levée de fonds, la startup ambitionne de renforcer ses efforts en R&D et de recrutant de nouveaux profils, en particulier des data scientists et des commerciaux pour s’entendre en Europe.

Monk : les données clés

Fondateurs: Aboubakr Laraki et Fayçal Slaoui
Création: 2019
Siège social: Paris
Secteur: IA, reconnaissance visuelle, InsurTech 
Activité: solution capable de repérer des dommages sur des véhicules via l’intelligence artificielle


Financement: 2,1 millions d’euros en seed à l’occasion d’un tour de table mené par Iris Capital, avec la participation de plusieurs business angels à l’instar de Patrick Sayer, ex-PDG d’Eurazeo, Yannis Yahiaoui, fondateur de Adot, et Arthur Waller, fondateur de PriceMatch et Pennylane.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Reconnaissance visuelle: Monk lève 2,1 millions d’euros pour identifier les dommages automobiles
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr