/ Brand ContentActualitéAgTechBusiness

RSE : Comment repenser la Responsabilité Sociale des Entreprises aujourd’hui?

[Tribune réalisée en partenariat avec Myfood]

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) a vraiment été conceptualisée dans les années 60, bien que son existence remonte probablement au XVIIIe siècle. A l’époque, cela consistait par exemple à boycotter le sucre de canne produit par l’esclavage aux Caraïbes. Au 21e siècle, certaines entreprises adaptent leurs statuts, d’autres forment leurs collaborateurs à la RSE ou encore établissent une liste d’enjeux prioritaires. D’autres encore, plus concrètes, mettent en place de vraies actions : évolution vers un fournisseur d’énergie renouvelable, récolte de déchets annuelle en équipe, amélioration de la qualité de l’air de ses bureaux grâce à un boitier connecté, proposition des lieux de pause alternatifs…

Ces derniers mois de crise sanitaire poussent à une remise en question sur les enjeux à venir, notamment autour des changements climatiques ou du lien social. C’est le moment pour tous, citoyens et entreprises, de repenser leur propre Responsabilité Sociétale et Environnementale (la RSE 2.0 en somme). En effet, une prise de conscience collective est en marche, des réflexions sur notre environnement, notre santé, notre économie, notre manière de consommer émergent et marquent un profond besoin de transformation sociale. 

Il existe depuis peu une solution particulièrement innovante de RSE 2.0 pour impliquer ses équipes tout en leur proposant d’améliorer leur cadre de travail et de les reconnecter à la nature. Même en pleine ville, localisation préférée de nombre d’entreprises. 

Sommaire

  • Petit rappel sur la RSE 
  • Quelques cas d’étude
  • Une serre comme outil RSE, comment ça marche ?

Petit rappel sur la RSE 

La RSE représente aujourd’hui un pilier de la réflexion stratégique des organisations qui prônent le « agir local, penser global ». Il est dans l’intérêt des entreprises d’adopter un programme RSE clair car les avantages sont multiples :

  • Une meilleure image (marque employeur & consommateur) : la réputation d’une entreprise est un facteur primordial de sa réussite. Aujourd’hui, la pression des médias, associations ou encore clients fait monter l’importance de la RSE pour tous.
  • Performances et productivité : la RSE est un vecteur de rentabilité et contribue à l’amélioration du fonctionnement global de l’entreprise. Des études révèlent que les entreprises respectant les normes RSE, telles que ISO 14001, jouissent d’un meilleur fonctionnement global, tant en matière de productivité que de performance.
  • Une meilleure gestion des risques : la mise en place du rapport RSE permet de mieux identifier les points de faiblesse tant sur l’aspect environnemental, économique et sociétal. Une meilleure gestion des risques contribue à renforcer la sécurité et la stabilité de l’entreprise.
  • Un avantage concurrentiel : la RSE permet de se faire repérer comme un partenaire fiable pour faire affaire (66% des entreprises respectant les principes RSE ont plus de chance d’être sélectionnées selon l’organisme britannique des certifications).
  • Des employés motivés : les salariés n’hésitent pas à rendre leurs entreprises encore plus responsables. Un personnel engagé est plus motivé et le montre par sa fidélité, son engagement et sa productivité.
  • Un gain de réactivité et une ouverture au changement : la RSE force à garder constamment l’œil ouvert sur les évolutions et être avant-gardiste sur les axes d’amélioration. Le but est de rester à l’affût des innovations à venir pour en tirer le plus grand bénéfice.

Quelques cas d’étude

Prenons l’exemple d’Elior / Ansamble au Luxembourg, qui a installé une tour de culture verticale, l’Aérospring, dans le restaurant d’entreprise d’ESM (European Stability Mechanism). Ce jardin vertical est bien en vue dans le restaurant de la société et les employés peuvent suivre le développement des salades, tomates, aubergines, choux et autres concombres qui y poussent. Le chef en profite pour récolter régulièrement et utiliser sa récolte pour ajouter de l’ultra-frais, du zéro pesticide et zéro kilomètre dans les assiettes des employés. L’ambition partagée d’Elior et d’ESM était de promouvoir pour leurs employés une alimentation saine et naturelle, locale, respectant la biodiversité et la saisonnalité. L’idée est de soutenir l’économie locale et les filières à vocation santé… et d’inspirer ses équipes à reconnecter avec la nature. 

De son côté, FL Résidences, constructeur de logements, souhaite de son côté regrouper préservation de l’environnement, progrès social, et efficacité économique. «Notre vision globale du développement durable nous fait tendre vers une conciliation de notre intérêt économique, de la protection de notre environnement proche et de l’amélioration des conditions sociales de nos employés», explique le Directeur Général de FL Résidences. «Nous avons d’ailleurs installé une serre à notre siège et souhaitons intégrer les serres connectées à nos projets de construction dans des quartiers où la nutrition est souvent oubliée. La serre de notre siège est devenue un lieu de pause alternatif, où nos employés peuvent venir se ressourcer, se reconnecter à la nature et entre eux. Certains se sont même découvert une envie d’apprendre à cultiver leur nourriture et récolter».

Une serre comme outil RSE, comment ça marche ?

Les 4 missions prépondérantes des serres innovantes :

  • Sensibiliser sur la protection de l’environnement et la nécessité de relocaliser la production alimentaire pour préserver notre avenir
  • Développer la pédagogie pour que chacun reprenne connaissance des bases de la nutrition, de l’agriculture citoyenne et de la pleine santé
  • Nourrir le bien commun en partageant notre connaissance pour changer profondément nos modes de fonctionnement
  • Favoriser le bien-être au travail avec un lieu alternatif de pause et de création

La serre est un lieu idéal pour travailler sur les enjeux tels que la nutrition, la préservation des écosystèmes, la prévention de maladies, le développement ou maintien de la motricité, la découverte du vivant… Elle représente un espace de (re)création de lien social à travers une communauté apprenante de Pionnier.

D’une surface de 22m² ou 44m², elle s’installe en 2 à 3 jours sur un toit, une terrasse, une cour ou un espace vert et devient un nouvel espace de vie pour les employés. On peut y proposer des ateliers (liés à la nutrition et l’agriculture, ou non !), des boissons chaudes, des réunions créatives « hors les murs » et inspirer ses employés. La serre est entièrement végétalisée et entretenue pour que les équipes se concentrent sur leur travail tout en récoltant les légumes et l’inspiration produits par la serre. Elle est enfin connectée, à un communauté apprenante d’utilisateurs pour progresser ensemble et à un boitier qui permet de contrôler les constantes principales de la serre afin d’optimiser récoltes et environnement (température de l’eau, de l’air, pH).

Les serres sont reconnues pour avoir un impact positif sur l’environnement et la santé. La solution myfood devrait permettre, d’ici 5 ans, les résultats suivants :

  • Plus de 38 000 tonnes de production décentralisée de fruits et légumes et surtout autant de CO2 non produit
  • 10 hectares de terre préservés de l’agriculture intensive
  • 90% d’eau économisée en comparaison au maraîchage traditionnel, soit 3,6M de m3 d’eau préservés
  • 0 kilomètre, 0 déchet, 0 pesticide de synthèse
  • 100% de formation, de goût et de reconnexion à la nature et à son alimentation

L’ensemble des serres échangent des informations et tissent une véritable base de connaissances qui s’enrichit chaque jour grâce au boitier connecté. Des algorithmes neuro-mimétiques extrapolent ensuite des comportements et apportent une aide transparente à la gestion de ces écosystèmes complexes. Le principe de l’open source permet un libre accès à l’information, dans l’objectif d’encourager d’autres initiatives similaires dans le futur.

D’ailleurs, dans le but d’avoir un vrai impact sur toute la société, toute l’information est partagée en libre accès sur Internet. Pour que tous, bricoleurs, citoyens sans la main verte et entreprise puis avoir accès à ces connaissances, relocaliser son alimentation et renouer des liens sociaux. La transformation agricole et digitale est en marche. 

Plus d’informations sur Myfood :

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
RSE : Comment repenser la Responsabilité Sociale des Entreprises aujourd’hui?
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer