ActualitéInvestissementsTransport

[Série C] Conteneurs intelligents: Traxens lève 23 millions d’euros et rachète son concurrent toulousain

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Près de trois ans après son dernier tour de table de 20 millions d’euros en série C, le spécialiste français des conteneurs intelligents Traxens lève de nouveaux fonds, 23 millions d’euros, auprès de ses investisseurs historiques. La startup marseillaise, qui compte parmi ses actionnaires le conglomérat japonais spécialisé dans l’import-export Itochu Corporation, Bpifrance et Supernova Invest, accélère avec l’acquisition de son concurrent toulousain NEXT4.

Spécialisé dans le suivi de conteneurs, NEXT4 fournit des trackers amovibles et réutilisables, qui peuvent être apposés sur les conteneurs depuis le point départ jusqu’à la destination finale. Pour le secteur maritime, le conteneur intelligent permet de tracker en temps réel la marchandise susceptible de s’égarer ou de se détériorer pendant le transport. La startup fondée en 2018 fournit notamment Bolloré Logistics ou encore DB Schenker. Elle déploie en parallèle des trackers plus petits et polyvalents à destination des compagnies aériennes.

« Un portefeuille complet de solutions»

« L’intégration de NEXT4 au sein de notre entreprise augmente considérablement notre capacité à répondre aux besoins croissants de nos clients en matière de digitalisation de leurs processus commerciaux, tout en ajoutant la traçabilité du fret, la sécurité des cargaisons et l’intégrité des marchandises », commente David Marchand, PDG de Traxens. « Nous allons proposer au marché un portefeuille complet de solutions permettant à nos clients de choisir entre un tracker permanent ou amovible, une option unique. »

Basé à Marseille, Traxens s’est spécialisé dans la fourniture de services et de données à destination de l’industrie de la logistique, notamment sur le marché des conteneurs dry et réfrigérés (reefers). La solution IoT et big data de l’entreprise permet à ses clients issus de l’industrie de la logistique — parmi lesquels figure également le groupe chimique allemand BASF ou le port de Valence, en Espagne — d’optimiser leurs chaînes logistiques et de l’utilisation de leurs actifs via un accès à leurs données et leur traitement en temps quasi-réel.

Ce financement lui permettra d’élargir ses partenariats et son portefeuille de solutions, à mesure de son entrée sur de nouveaux marchés aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Asie. NEXT4, qui devient une filiale à part entière de Traxens, restera implanté à Toulouse. Cédric Rosemont reste PDG de NEXT4 et se voit confier le poste de Directeur du Marketing de Traxens.

Problème : la marchandise est susceptible de s’égarer ou de se détériorer pendant le transport maritime

Solution : fourniture de services et de données à destination de l’industrie de la logistique, notamment sur le marché des conteneurs dry et réfrigérés (reefers)

Fondateur : Michel Fallah

Création : 2012

Siège social : Marseille

Secteur d’activité : transport

Financement : 23 millions d’euros, auprès de ses investisseurs historiques

Bouton retour en haut de la page
[Série C] Conteneurs intelligents: Traxens lève 23 millions d’euros et rachète son concurrent toulousain
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media