ActualitéBusinessFinTech

Stripe, la FinTech la mieux valorisée au monde, réalise sa première acquisition en Inde

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La troisième startup la mieux valorisée au monde annonce l’acquisition de la FinTech indienne Recko, spécialisée dans la comptabilité. Spécialiste américain du paiement en ligne, Stripe ambitionne d’élargir sa gamme de produits et de compléter son offre à destination des entreprises pour creuser encore l’écart avec la concurrence. Cette acquisition intervient 7 mois après sa méga-levée de fonds de 600 millions de dollars, qui a porté sa valorisation au montant colossal de 95 milliards de dollars. Elle devient ainsi la FinTech la plus précieuse au monde devant Klarna, et la troisième startup derrière ByteDance et SpaceX.

Lancé en 2017 à Bangalore, Recko développe un logiciel d’optimisation de rapprochement bancaire, c’est-à-dire l’opération permettant de vérifier les comptes. « Les équipes financières effectuent des rapprochements pour découvrir des divergences, éviter les erreurs de comptabilité et comprendre la santé financière d’une entreprise à un moment donné », explique l’entreprise américaine. « Ce processus manuel de rapprochement des transactions est encore plus compliqué pour les entreprises en ligne à croissance rapide, qui doivent également prendre en compte des éléments tels que la conversion des devises, les remboursements, les rétrofacturations, les dépôts bancaires groupés, et bien plus encore, sur des milliers ou des millions de transactions au cours d’un mois donné. »

Dans le cadre de cette acquisition, Recko rejoint la suite de produits de Stripe, qui complète ainsi son offre de gestion des revenus pour les entreprises. « Le rapprochement des paiements ne devrait pas être un léger mal de tête qui se transforme en migraine au fur et à mesure de la croissance d’une entreprise: il devrait être un processus facile et hautement automatisé », commente Will Gaybrick, Chief Product Officer de Stripe. Si le montant du rachat n’a pas été dévoilé, on sait que Recko a levé 7 millions de dollars depuis son lancement.

Stripe pourrait entrer en Bourse d’ici la fin de l’année 

Selon les informations du Wall Street Journal rapportées en juin dernier, l’IPO de Stripe, qui n’a pas été annoncée officiellement, pourrait intervenir à la fin de cette année ou l’année prochaine. Depuis juin, les investisseurs se bousculent dans la Silicon Valley pour acquérir des actions de la FinTech BtoB.

L’entreprise américaine a su prendre avantage de la crise et du boom des achats en ligne en accueillant de nombreuses sociétés sur sa plateforme, notamment le marché de Rungis en France. Les investisseurs se sont bousculés devant sa porte pour profiter de son essor, à commencer par le géant de la création de sites e-commerce Shopify, déjà partenaire de Stripe. Capital Group, Sequoia Capital et Silver Lake ont également racheté des actions de la startup, pour environ 1 milliard de dollars au total selon le Wall Street Journal. Shopify, l’un de ses plus gros clients, aurait à lui seul investi plus de 350 millions de dollars dans Stripe au total.

Bouton retour en haut de la page
Stripe, la FinTech la mieux valorisée au monde, réalise sa première acquisition en Inde
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Série B] BNPL : Hokodo lève 37 millions d’euros pour sa solution B2B
[Série B] Strapi lève 31 millions de dollars auprès de CRV

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media