ActualitéBusinessTech

Tech in Fab: Bpifrance lance une plateforme pour rapprocher startups et industriels

AFP

La banque publique d’investissement Bpifrance annonce lancer « Tech in Fab » jeudi, une plateforme de mise en relation des start-up avec les PME et ETI industrielles. Tout part d’un constat: malgré un réservoir d’innovation florissant en France, les industriels ne pensent pas toujours à faire appel aux start-up.

Avec Tech in Fab, « c’est une porte qui s’ouvre » estime Hervé Gestas, PDG de Setforge, industriel français présent sur la plateforme, qui y voit l’occasion de « changer les comportements et les mentalités » des filières industrielles traditionnelles. De l’autre côté du miroir, « Tech in Fab donne un lien de simplicité avec les industriels » au moment où les start-up n’ont pas « des années d’expérience pour les approcher », explique Morgane Guinot, co-fondatrice de la start-up Mobility Work lancée en 2016.

Prise de conscience

Si mettre en relation deux entités pour donner lieu à une collaboration n’est pas novateur, Bpifrance espère engendrer une prise de conscience : « la French Tech est devenue une vraie grande filière industrielle et il faut se réapproprier l’innovation », résume Paul-François Fournier, directeur exécutif de la direction Innovation de Bpifrance. La plateforme incarne finalement un enjeu crucial pour l’industrie: accélérer la réindustrialisation, notamment grâce aux start-up « deeptech », issues de la recherche scientifique et souvent de nature industrielle . Elle est ouverte à toutes les start-up, mais la part belle est faite à 500 start-up deeptech industrielles à travers un partenariat avec France Industrie.

« Ces start-up deeptech ont une génétique proche des industriels. Elles ont des besoins de capitaux significatifs et de réseaux de distribution mondiaux, elles rencontrent elles aussi des problématiques d’industrialisation et de production, comme le besoin d’une usine par exemple », explique Paul-François Fournier. Ce partenariat clos deux ans d’investissement de Bpifrance dans la deeptech, « on est en avance sur notre plan de marche et l’ensemble de la chaîne a l’air de répondre », se réjouit Paul-François Fournier.

Selon la banque d’investissement publique, la deeptech est pourvoyeuse de 15 000 emplois directs, répartis sur l’ensemble du territoire (70% d’entre elles sont installées hors de l’Ile-de-France). En 2020, Bpifrance a investi 221 millions d’euros en direct dans le capital des deeptech, 218 millions d’euros dans des fonds spécialisés dans la deeptech et prévoit d’investir au total 2 milliards d’euros d’ici 2023.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Tech in Fab: Bpifrance lance une plateforme pour rapprocher startups et industriels
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse