Affaires publiquesBusinessEuropeTech

Télécoms: les équipementiers chinois et coréens tenus à l’écart

Le gouvernement français serait tenté de légiférer à l’encontre des équipementiers de télécommunications comme les chinois Huawei et ZTE, ou le coréen Samsung, selon le quotidien Les Echos.

Prétextant en priorité la »cyberdéfense », la manoeuvre serait plus une façon de favoriser les acteurs nationaux comme Alcatel-Lucent. Les Echos indique que L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) mènerait actuellement des audits sur la sécurité des réseaux français.

Mais le quotidien économique évoque plutôt du protectionnisme économique déguisé: l’Anssi tient en effet déjà éloignés les équipementiers asiatiques du coeur du réseau en ne délivrant pas d’autorisations. L’Agence nationale penserait cette fois à élargir ce contrôle à d’autres composants du réseau. Une décision qui contraindrait des opérateurs comme Bouygues et SFR à revoir leurs stratégies d’approvisionnement.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Télécoms: les équipementiers chinois et coréens tenus à l’écart
Mirakl réalise la plus importante levée de fonds de la French Tech
Paiement en ligne: vers un renforcement des règles d’authentification en France
Voitures électriques: le Chinois WM Motor lève 1,47 milliard de dollars avec le soutien de Baidu
Illumina rachète une startup de dépistage du cancer soutenue par Jeff Bezos pour 8 milliards de dollars
FinTech : Kard lève 3 millions d’euros auprès de Founders Future
Comment Cisco a intégré Sentryo
Copy link