ActualitéAsieAsieRetail & eCommerce

Ticket Monster, 115 millions de dollars pour devenir «l’Amazon de la Corée du Sud»

  • Ticket Monster développe une plateforme m-commerce en Corée du Sud.
     
  • La jeune pousse sud-coréenne entend accélérer le développement de son épicerie en ligne et de ses opérations dans le secteur des voyages.
     
  • Ticket Monster n’a pas encore atteint la rentabilité. 

 

Le montant

La jeune pousse sud-coréenne Ticket Monster, qui développe une plateforme m-commerce, a levé 115 millions de dollars. Dans le cadre de cette opération, Simone Investment Managers a injecté 44 millions de dollars. L’opération a été complétée par des investisseurs historiques, dont l’identité n’a pas été précisée. Ce tour de table porte la valorisation de la société à 1,2 milliard de dollars.

Le marché

Fondée en 2010 par Kihyun Kwon, Daniel Shin, Christopher Cynn et Donghyun Kim, Ticket Monster, généralement abrégé TMON, a lancé une plateforme de commerce électronique sur smartphone. Pour devenir un acteur majeur du secteur en Corée du Sud, la start-up a rapidement cherché un partenaire pour se renforcer. 

En 2011, Ticket Monster a ainsi été racheté par le site d’achats groupés LivingSocial. Sur la pente descendante, ce dernier a réduit ses dépenses, ce qui s’est traduit trois ans plus tard par la vente de l’entreprise sud-coréenne à Groupon, rival de LivingSocial, pour 260 millions de dollars. Au bout d’un an, Groupon a finalement conclu un accord visant à vendre une participation de 46% de Ticket Monster à KKR, Anchor Equity Partners, Canada Pension Plan Investment Board et Pavilion Capital pour 360 millions de dollars. De son côté, Groupon a conservé une participation de 41% dans l’entreprise sud-coréenne.

Outre la large gamme de produits vendus sur la marketplace, Ticket Monster a également introduit un service d’épicerie, à l’image d’Amazon Fresh, et une plateforme de recherche de voyage en ligne, qui propose des vols à faible coût. En diversifiant son activité, la plateforme sud-coréenne espère distancer Coupang, considéré comme «l’Amazon de la Corée du Sud». Pour l’heure, Ticket Monster n’a pas encore atteint la rentabilité. 

Les objectifs de la Start-up

Avec ce nouvel investissement, Ticket Monster entend accélérer le développement de son épicerie en ligne et de ses opérations dans le secteur des voyages. A terme, la société veut devenir le leader incontesté du commerce en ligne en Corée du Sud.

Fondateurs : Kihyun Kwon, Daniel Shin, Christopher Cynn et Donghyun Kim

Création : 2010

Siège social : Séoul

Activité : plateforme de commerce en ligne mobile

Financement : 115 millions de dollars en avril 2017

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Ticket Monster, 115 millions de dollars pour devenir «l’Amazon de la Corée du Sud»
Face à Starlink, OneWeb lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank et Hughes
[Webinar] Accès aux services digitaux & identité digitale : comment répondre aux attentes de vos clients ?
CES: Drones désinfectants, masques intelligents… quelles sont les dernières innovations anti-Covid?
Streamland Media rachète les activités post-production de Technicolor pour 30 millions d’euros
Microsoft
Covid-19: Microsoft, Salesforce et Oracle travaillent sur un passeport de vaccination
Robots logistiques: pourquoi Scallog se lance aux Etats-Unis