ActualitéAsieAsieDistribution

Ticket Monster, 115 millions de dollars pour devenir «l’Amazon de la Corée du Sud»

  • Ticket Monster développe une plateforme m-commerce en Corée du Sud.
     
  • La jeune pousse sud-coréenne entend accélérer le développement de son épicerie en ligne et de ses opérations dans le secteur des voyages.
     
  • Ticket Monster n’a pas encore atteint la rentabilité. 

 

Le montant

La jeune pousse sud-coréenne Ticket Monster, qui développe une plateforme m-commerce, a levé 115 millions de dollars. Dans le cadre de cette opération, Simone Investment Managers a injecté 44 millions de dollars. L’opération a été complétée par des investisseurs historiques, dont l’identité n’a pas été précisée. Ce tour de table porte la valorisation de la société à 1,2 milliard de dollars.

Le marché

Fondée en 2010 par Kihyun Kwon, Daniel Shin, Christopher Cynn et Donghyun Kim, Ticket Monster, généralement abrégé TMON, a lancé une plateforme de commerce électronique sur smartphone. Pour devenir un acteur majeur du secteur en Corée du Sud, la start-up a rapidement cherché un partenaire pour se renforcer. 

En 2011, Ticket Monster a ainsi été racheté par le site d’achats groupés LivingSocial. Sur la pente descendante, ce dernier a réduit ses dépenses, ce qui s’est traduit trois ans plus tard par la vente de l’entreprise sud-coréenne à Groupon, rival de LivingSocial, pour 260 millions de dollars. Au bout d’un an, Groupon a finalement conclu un accord visant à vendre une participation de 46% de Ticket Monster à KKR, Anchor Equity Partners, Canada Pension Plan Investment Board et Pavilion Capital pour 360 millions de dollars. De son côté, Groupon a conservé une participation de 41% dans l’entreprise sud-coréenne.

Outre la large gamme de produits vendus sur la marketplace, Ticket Monster a également introduit un service d’épicerie, à l’image d’Amazon Fresh, et une plateforme de recherche de voyage en ligne, qui propose des vols à faible coût. En diversifiant son activité, la plateforme sud-coréenne espère distancer Coupang, considéré comme «l’Amazon de la Corée du Sud». Pour l’heure, Ticket Monster n’a pas encore atteint la rentabilité. 

Les objectifs

Avec ce nouvel investissement, Ticket Monster entend accélérer le développement de son épicerie en ligne et de ses opérations dans le secteur des voyages. A terme, la société veut devenir le leader incontesté du commerce en ligne en Corée du Sud.

[tabs]

[tab title= « Ticket Monster : les données clés »]

Fondateurs : Kihyun Kwon, Daniel Shin, Christopher Cynn et Donghyun Kim

Création : 2010

Siège social : Séoul

Activité : plateforme de commerce en ligne mobile

Financement : 115 millions de dollars en avril 2017

[/tab]

[/tabs]

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This