ActualitéInvestissementsLes levées de fonds

Vidéo en ligne: Xiaomi investit 300 millions de dollars dans iQiyi

Xiaomi, le fabricant chinois de smartphones, aurait investi 300 millions de dollars dans iQiyi, un portail chinois de vidéo en ligne, détenu par Baidu, le principal moteur de recherche en Chine. La plate-forme se présente comme le « Netflix chinois ». Cette annonce survient alors que la firme a déjà pris une part dans Youku Tudou, un autre service de vidéo en ligne. En tout, elle a annoncé souhaiter investir 1 milliard de dollars dans la vidéo sur Internet.

Dans une interview accordée à The Hollywood Reporter, le PDG d’iQiyi espère renforcer ses liens avec l’industrie américaine du cinéma pour acheter des contenus (films, show TV…) mais également coproduire des contenus.

Xiaomi a été le troisième plus gros vendeur de smartphones au monde au troisième trimestre selon une étude d’IDC. Lancée en 2010 par Lei Jun, la société a réussi à se faire une place importante sur le marché chinois grâce à ses modèles d’entrée de gamme. Elle commence cependant à diversifier son offre. Elle a par exemple récemment lancé un tensiomètre connecté.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Sachant qu’il n’y a pas « un » Netflix Chinois, mais de nombreux. L’OTT, souvent en Peer 2 Peer, est le mode de consommation le plus courant déjà en Chine pour les jeunes générations.

Bouton retour en haut de la page
Vidéo en ligne: Xiaomi investit 300 millions de dollars dans iQiyi
[Livre Blanc] Le guide complet du CRM
DoorDash
FoodTech: le livreur DoorDash vise une valorisation d’au moins 25 milliards de dollars
FinTech
Qonto, Swile, Lydia… : les levées de fonds de l’année 2020 dans la FinTech
Comment Monext mise sur la personnalisation des services de paiement
TousAntiCovid: l’app de traçage passe le cap des 10 millions d’utilisateurs
Palantir
[DECODE Market] Palantir, Ant Group et Altice Europe : 3 destins très différents sur les marchés boursiers