ActualitéInvestissementsLes levées de fonds

Vidéo en ligne: Xiaomi investit 300 millions de dollars dans iQiyi

Xiaomi, le fabricant chinois de smartphones, aurait investi 300 millions de dollars dans iQiyi, un portail chinois de vidéo en ligne, détenu par Baidu, le principal moteur de recherche en Chine. La plate-forme se présente comme le « Netflix chinois ». Cette annonce survient alors que la firme a déjà pris une part dans Youku Tudou, un autre service de vidéo en ligne. En tout, elle a annoncé souhaiter investir 1 milliard de dollars dans la vidéo sur Internet.

Dans une interview accordée à The Hollywood Reporter, le PDG d’iQiyi espère renforcer ses liens avec l’industrie américaine du cinéma pour acheter des contenus (films, show TV…) mais également coproduire des contenus.

Xiaomi a été le troisième plus gros vendeur de smartphones au monde au troisième trimestre selon une étude d’IDC. Lancée en 2010 par Lei Jun, la société a réussi à se faire une place importante sur le marché chinois grâce à ses modèles d’entrée de gamme. Elle commence cependant à diversifier son offre. Elle a par exemple récemment lancé un tensiomètre connecté.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Un commentaire

  1. Sachant qu’il n’y a pas « un » Netflix Chinois, mais de nombreux. L’OTT, souvent en Peer 2 Peer, est le mode de consommation le plus courant déjà en Chine pour les jeunes générations.

Bouton retour en haut de la page
Vidéo en ligne: Xiaomi investit 300 millions de dollars dans iQiyi
[Série A] Retail: Hardloop lève 3 millions d’euros pour s’imposer auprès des sportifs en Europe
[SEED] Figures lève 1,7 million d’euros pour développer son offre de benchmark salarial
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Rodolphe Ardant
[Serie D] Spendesk, 2nd licorne pour eFounders le startup studio de Thibaud Elziere et Quentin Nickmans
[Série B] Coinhouse, cofondé par Eric Larchevêque (Ledger), lève 17 millions de dollars
[SEED] Rewind lève 700 000 euros auprès de Kima Ventures pour renouveler les audioguides