Actualité

WhatsApp a perdu 138,1 millions de dollars l’an passé

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Après avoir déboursé 22 milliards de dollars pour s’offrir WhatsApp, Facebook vient de révéler les résultats financiers de l’application de messagerie instantanée pour la première fois.

Sur le premier semestre de 2014, l’application n’a généré que 15,9 millions de dollars de chiffre d’affaires et a enregistré une perte de 232,5 millions de dollars, en forte hausse par rapport à la même période un an plus tôt (58,8 millions de dollars). Mais la plupart des dépenses seraient dues à des coûts liés aux actions et à leur émission.

La R&D, premier poste de dépenses en 2013

Dans un document publié auprès de la SEC, l’autorité américaine des marchés, la firme de Mark Zuckerberg précise qu’en 2013 WhatsApp a généré 10,2 millions de dollars de chiffre d’affaires pour une perte nette de 138,1 millions de dollars. On y apprend notamment que les coûts et les dépenses se sont élevés à 148,67 millions de dollars, dont 76,9 millions en recherche et développement.

L’application qui permet d’envoyer des messages textes, des photos et des vidéos est essentiellement gratuite. Elle génère des revenus en facturant le service 1 dollar pour une souscription d’un an.

Bouton retour en haut de la page
WhatsApp a perdu 138,1 millions de dollars l’an passé
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media