Actualité

X insider : spatial, aéronautique et rugby tech à Toulouse

Par Jérôme Doncieux, fondateur d'ETX Studio

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Fondateur et CEO de la newstech ETX Studio, Jerome Doncieux a décidé de retourner à l’école sur les bancs de l’Executive Master de l’Ecole Polytechnique, l’X pour les intimes :)
En exclusivité pour FrenchWeb, il nous racontera régulièrement les coulisses de cette aventure de 14 mois dans la plus prestigieuse grande école scientifique française. Ce mois-ci,  semaine « aéro & rugby tech » à Toulouse.

Disons-le d’entrée : je suis toulousain, légèrement chauvin et donc, absolument pas objectif concernant cette semaine « aéro & rugby tech » passée dans la Ville rose !

Allons même plus loin : j’ai trouvé le niveau des interventions sur l’aéro-tech, absolument remarquable. Qu’il s’agisse des drones. Du spatial. De l’aviation du futur. Tout était remarquable grâce aux équipes de SUPAERO, crème de la crème des écoles aéronautiques dans le monde.

Pourtant, je ne vais pas vous en parler en détail, car ce que j’ai le plus adoré, s’est déroulé dans un stade, dans un vestiaire, même. Et pas n’importe lequel : celui d’Ernest-Wallon, l’antre du Stade Toulousain, mythique club rouge et noir, champion d’Europe et de France en titre, dans lequel nous avons eu l’honneur et le bonheur d’être reçus par Didier Lacroix, président et ancien joueur légendaire du Stade.

Mélange de management, de technologie et d’innovation

Être assis deux heures dans le vestiaire de l’équipe première avec Didier Lacroix, expliquant à notre promo de l’X le mélange de management, de technologie et d’innovation, a en effet été merveilleux.

Merveilleux comme l’est ce club pétri de valeurs, d’ambitions et de résultats.

Merveilleux comme son président, qui fut un grand joueur d’un courage exceptionnel, mettant la tête là où personne n’aurait mis les pieds. Charismatique, visionnaire et très intelligent, « casse-couilles » parfois de son aveu même, Didier est un immense président de club, d’autant plus qu’il nous a reçus à un moment alors difficile pour le Stade, battu à sept reprises au cours des huit derniers matchs… Il est vrai, sans 9 internationaux retenus en équipe de France, dont l’ossature est .

Merveilleux de savoir que tout le personnel et les joueurs, pros comme espoirs, se retrouvent chaque matin devant un buffet qu’ils partagent avec des malades en rémission de cancers.

Merveilleux de savoir que l’ADN du club se manifeste dès l’entrée sur le parking. Le dernier joueur qui arrive, même international, se gare au fin fond de celui-ci. Les anciens, devant. Et interdiction à tous d’utiliser leur téléphone jusqu’au vestiaire. Raison ? Être disponible pour saluer les fans ou le personnel du club qu’ils croisent chaque matin.

Volonté d’innovation permanente dans la data

Merveilleuse volonté d’innovation permanente dans la data, de la mise au point de solutions inédites au benchmark des plus grands clubs de basket américains ou de foot allemands.

Merveilleux amour de l’histoire du club, dont le palmarès figure en grand dans la salle d’entraînement. Une plaque réunit les noms de tous les joueurs ayant eu l’honneur de porter plus de 100 fois la tunique rouge et noir. Tous les dirigeants sont des anciens de cette confrérie des guerriers toulousains, que dis-je, des artistes du ballon ovale.

Il aurait été merveilleux d’assister à la qualification du PSG pour les quarts de finale de la Ligue des champions, en dînant à la Brasserie du Stade… Vous imaginez le sacrilège d’y voir un match de foot !

Il sera, en revanche, merveilleux d’aller au cinéma pour découvrir le film qui est consacré au Stade, illustrant ainsi le leadership et la force de l’ADN de ce club dont la ville est si fière et qui me fait penser aux paroles de la chanson « Toulouse », du regretté Claude Nougaro : « Ici, si tu cognes, tu gagnes, ici, même les mémés aiment la castagne ».

Il sera surtout merveilleux de voir prochainement une brique « Exec Master | X 2021 » sur le désormais fameux « mur des fans », avec les noms de mes camarades de promotion qui ont tous été conquis par Didier Lacroix, alors que peu connaissaient le ballon ovale. Hommage d’ailleurs à Bruno, auteur d’un mail inoubliable aux dirigeants du club.

Pour tout cela, un immense merci à Didier Lacroix ainsi qu’à mon frère, Marc Doncieux, membre du directoire du club et grand entrepreneur toulousain, pour le privilège offert à cette autre prestigieuse institution qu’est l’X à travers son Executive Master 2021. Merci aussi à « La Dépêche du Midi » d’avoir immortalisé ce grand moment dans ses colonnes. Cécile Chamaret, directrice du programme et professeure à l’X, et Didier Lacroix sont convenus que les futures promos reviendraient, et se souviendraient ainsi longtemps de leur semaine « aéro & rugby tech »…

Tou-lou-sains !

Le contributeur :

Jérôme Doncieux est Owner & CEO ETX Studio. Il est entrepreneur et fondateur d’ETX (Editorial Transformative Xperience) Studio qui combine stratégie, contenu et technologie. Fatigue digitale et mutation des modes de vie (télétravail | multi tasking | mobilité) obligent, ETX a l’ambition de devenir le leader européen de la revoluSON industrielle en faisant converger les contenus écrits et leur audio augmentation grâce à l’AI sémantique. Convaincu de la force de l’analogie entre la permaculture et la transformation, il milite pour le permanagement qui se résume par « mieux on mélange mieux ça pousse ». Convaincu de la nécessité de passer de la parole aux actes et de faire émerger une société du #mieux #differemment #moins, il a donné 12,5 % du capital d’ETX à son équipe et 1 % à la Fondation EPIC.

Bouton retour en haut de la page
X insider : spatial, aéronautique et rugby tech à Toulouse
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media