Actualité

À la rencontre d’un Nobel de Physique à l’Ecole Polytechnique

Par Jérôme Doncieux, fondateur d'ETX Studio

Fondateur et CEO de la newstech ETX Studio, Jerome Doncieux a décidé de retourner à l’école sur les bancs de l’Executive Master de l’Ecole Polytechnique, l’X pour les intimes :)
En exclusivité pour FrenchWeb, il nous racontera régulièrement les coulisses de cette aventure de 14 mois dans la plus prestigieuse grande école scientifique française. Cette semaine : Munich au sein de la prestigieuse université TUM.

Ce fut une semaine froide côté météo, et perturbée par les effets de la troisième dose en termes de santé, mais inoubliable, car magique !

Magique de la finir en rencontrant, ce vendredi 14 janvier, le professeur Gérard Mourou, prix Nobel de physique 2018 pour ses travaux sur le laser. Cet immense chercheur, qui a travaillé pendant trente ans aux États-Unis, à l’université du Michigan, partage son prix avec son élève, la Canadienne Donna Strickland (qui réalisa son doctorat sous sa direction), « pour leur méthode de génération d’impulsions optiques » qui a eu plusieurs applications majeures, notamment médicales. Outre la présentation scientifique de sa découverte, la CPA (Chirped Pulse Amplification), qui ouvrit la voie à l’explosion exponentielle du laser pour des usages scientifiques et industriels croissants, j’ai été frappé par l’ouverture d’esprit et l’humilité de cet homme de 77 ans, parvenu au sommet de l’Everest de la science.

Écoutons-le : « Je dois à un accident de laboratoire, la découverte de l’usage médical du laser. Mon étudiant s’est blessé à l’œil en manipulant un laser. L’ophtalmologue de l’hôpital a alors été abasourdi par la « qualité » de la blessure et donc, par les perspectives que cela offrait ». Naissance rocambolesque d’un usage révolutionnaire ! « Alors que je risquais la fermeture de mon labo en raison de l’accident, le président de l’université m’informa que le comité des sages chargé de se prononcer sur mon sort avait, au contraire, décidé de m’allouer 500 000 dollars pour amplifier mes recherches. C’est ça, la culture américaine ! »

Émotion dans la salle, quand il évoque le Nobel : « Alfred Nobel avait fait du prix de physique le plus important. Le jour de la réception de votre Nobel, vous présentez vos travaux devant une assistance nombreuse, puis vous dînez avec la reine de Suède, le moment le plus fort ayant été pour moi de voyager dans le temps en consultant les signatures de mes si prestigieux prédécesseurs, consignés (depuis 1901) dans un vénérable cahier lu avec ma femme à mes côtés, à qui je dois tant… Le plus beau Nobel, c’est de voir une grande application de votre découverte. C’est cela, la beauté de la science ! ».

La très longue ovation de notre promotion, traduit un respect palpable. Respect, mais discussion scientifique serrée avec notre camarade de promotion Franco Michel-Sendis (expert en énergie nucléaire à l’OCDE), qui trouve des mots choisis pour fortement challenger l’idée proposée selon laquelle les systèmes nucléaires au thorium pilotés par laser,seraient une option viable, à même de répondre à nos besoins énergétiques actuels. « Voyons-nous ! », lui lance Gérard Mourou. C’est aussi cela, l’Executive Master : des étudiants dotés d’un tel niveau d’expertise dans leur domaine, qu’ils sont capables de susciter l’intérêt des professeurs pour approfondir tel ou tel sujet.

Une promo de 9 « Team Project »

Magique aussi de voir les 9 « Team Project » de la promo avancer, sous l’œil attentif et très exigeant du professeur Nicolas Mottis.

« Père » de l’Executive Master, Nicolas est un « laser » charismatique : brillant et tranchant. Entraînant aussi, poussant avec bienveillance chaque équipe dans ses retranchements pour questionner le concept et le potentiel de chaque idée.

Sûrement trop flou jusqu’alors, notre « MobilityRevoluSOUND » avance avec cette conviction qu’il y a de la place pour offrir une expérience singulière, en créant la meilleure plateforme de contenus en situation de mobilité. Il est vrai que le récent CES a montré l’importance absolument stratégique du sujet, la « softwarisation » devant représenter à terme 50 % de la valeur d’un véhicule. Pas mal, sur un marché de 100 millions de véhicules par an, et même 500 millions si on prend en compte les véhicules concernés en circulation… Bonheur de le faire avec Mona Roiff, Nicolas Appert et Franco Michel-Sendis, sans oublier l’aide précieuse de Malo Boissel jusqu’à aujourd’hui, et de Xun Zhao, demain.

Magique de parler innovation avec la professeure et directrice du programme Cécile Chamaret, que nous découvrons pour la première fois dans son rôle d’enseignante. Autant vous le dire, ce fut un festival !Brillante, inspirante, drôle et cinglante, Cécile est une baroudeuse universitaire, diplômée en économie et gestion de l’ENS Cachan et d’un doctorat dans les mêmes domaines à l’X. Sa passion est palpable, son goût pour la pédagogie aussi, et son obsession des usages est illustrée de façon cocasse par le récit de son travail de recherche sur la contrefaçon des produits de luxe aux Émirats arabes unis. Un laser, décidément le fil rouge de la semaine.

Magique fut également la rencontre avec Paul Rinaudo, ancien de l’Executive Master, fondateur d’Adlin Science, autre laser qui s’est donné pour noble mission de « faciliter la génération et l’exploitation de vos données multi-ohmiques ». Au-delà de sa thématique qui est bien loin de mes bases, je suis sensible à son moteur entrepreneurial, cette volonté d’innover tant en termes d’offre que de management. Ses règles d’or me parlent : «Faire partie d’un écosystème, capitaliser sur la force de l’X, partager en permanence le projet et sa vision, semer partout, partout, partout, et innover dans la culture d’entreprise».

Pour innover, il innove : dividende salarié, vacances illimitées, choix du salaire par la personne concernée… Très impressionnant ! Et un amour commun de la France,qui me donne envie de chanter « La Marseillaise » : « Merci la France, qui est un pays de fous pour entreprendre. Merci l’X, qui ouvre toutes les portes. Vous êtes au bon endroit ! ».

Magique enfin, même si je comprends rarement tout, quand on parle IoT et surtout de cybersécurité ! Mais la rencontre avec Marie Le Pargneux et Nicolas Cote, de TEHTRIS, fut doublement lumineuse : sur l’atout de la cybersécurité et l’existence d’outils de l’État, merci Sabrina Perrault, commandante de gendarmerie de notre promo !) dans la stratégie d’ETX et sur le caractère transformant de l’ExecutiveMaster, dont trois anciens sont au cœur de cette licorne française. Des lasers, je vous dis ! Tout comme le professeur Thomas Clausen, dont le cours sur l’IoT m’a conforté sur l’opportunité de repenser l’expérience à bord des véhicules en mettant la data au cœur de ce changement de paradigme. Merci pour cela, Professeur ! En revanche, je vous remercie moins pour le test d’évaluation, pour le moins tordu :)

Bref, une semaine magique, qui me permet de mesurer la chance et l’honneur d’être là.

À suivre

Le contributeur :

Jérôme Doncieux est Owner & CEO ETX Studio. Il est entrepreneur et fondateur d’ETX (Editorial Transformative Xperience) Studio qui combine stratégie, contenu et technologie. Fatigue digitale et mutation des modes de vie (télétravail | multi tasking | mobilité) obligent, ETX a l’ambition de devenir le leader européen de la revoluSON industrielle en faisant converger les contenus écrits et leur audio augmentation grâce à l’AI sémantique. Convaincu de la force de l’analogie entre la permaculture et la transformation, il milite pour le permanagement qui se résume par « mieux on mélange mieux ça pousse ». Convaincu de la nécessité de passer de la parole aux actes et de faire émerger une société du #mieux #differemment #moins, il a donné 12,5 % du capital d’ETX à son équipe et 1 % à la Fondation EPIC.

QUELS SONT LES SERVICES POUR RENFORCER VOTRE STRATEGIE ECOMMERCE EN 2023?

    
AMELIORER L'EXPERIENCE UTILISATEUR ANALYSE PRODUIT FINANCER VOTRE CROISSANCE
AB Tasty est une solution française qui permet de mettre en place des tests A/B pour optimiser l'expérience utilisateur et augmenter vos taux de conversion. Mixpanel fournit des analyses comportementale pour savoir comment sont engagés vos différents utilisateurs, et quels sont les principaux moteurs de rétention efficaces Connaissez vous le Revenue Based Financing (RBF)? Un financement rapide à obtenir, pour la gestion de vos stocks et dépenses publicitaires.
DECOUVRIR DECOUVRIR DECOUVRIR
  Vous souhaitez devenir partenaire? contactez nous: partenariat@decode.media
Bouton retour en haut de la page