A la uneActualitéRetail & eCommerce

Amazon veut lancer ses propres marques de prêt-à-porter

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Amazon est en train de réfléchir au lancement de ses propres lignes de vêtements. C’est ce qu’a révélé Buzzfeed suite aux propos tenus par l’un des directeurs du géant de l’e-commerce à l’occasion du Women’s Wear Daily (WWD), le rendez-vous des professionnels de la mode aux Etats-Unis.

Amazon chercherait à étendre ses parts de marché dans l’univers du prêt-à-porter, non plus seulement à travers sa verticale «fashion» qui héberge quelques grands noms (Calvin Klein, Puma, Levi’s), mais au travers de ses propres marques. La mode est pour le fondateur Jeff Bezos un objectif de longe date. En début d’année, il débauchait des pointures du luxe pour venir conseiller la stratégie du groupe.

Les intentions du groupe se sont faites plus claires cette semaine: «Lorsque nous constatons des besoins qui ne sont pas comblés par des marques qui ne veulent pas vendre (sur Amazon), et que dans le même temps ces clients recherchent un produit similaire, (…) il est possible qu’Amazon propose ce produit sous sa propre marque», a déclaré Jeff Yurcisin, vice president habillement à Amazon Fashion et CEO de l’entité Amazon’s Shopbop. Concrètement, Amazon pourrait s’inspirer de certaines marques de luxe, qui rechignent encore à se mélanger à l’univers du pure player, pour vendre ses propres créations.

Côté recrutement, Amazon a actuellement 74 postes à combler pour son équipe Fashion. Les «brand specialist» et les managers sont tous basés au siège de la firme, à Seattle, ou à New York.

Les nouvelles cibles

Dans l’habillement, le pure player Amazon affronte aux Etats-Unis les magasins physiques et les sites de Macy’s, Walmart, ou encore Nordstrom. Autant de revendeurs historiques qui attirent les grandes marques et qu’Amazon tente d’égaler. Sur Facebook, la page fans d’Amazon Fashion compte plus de 2,8 millions d’abonnés, contre plus de 14 millions pour Macy’s et 3 millions pour Nordstrom.

Autre développement qui pourrait venir booster ses ventes, notamment sur le prêt-à-porter, une fonctionnalité apportée à son service Fire TV, comme le rapporte geekwire. Grâce à une touche supplémentaire sur sa télécommande, le téléspectateur peut désormais directement acheter un produit sur son écran et se faire livrer.

Amazon Fashion revendique 40 millions de clients. Au troisième trimestre 2015, le chiffre d’affaires global du groupe a, lui, progressé de 23%, à 25,4 milliards de dollars.

Lire aussi: Offensive d’Amazon France dans la vente de produits alimentaires

Bouton retour en haut de la page
Amazon veut lancer ses propres marques de prêt-à-porter
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media