ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsTransport

Après le rachat d’Everoad et d’Uber Freight Europe, Sennder lève 160 millions de dollars

Avec notre partenaire Assurup, la solution d'assurance des startups, découvrez l'actualité des levées de fonds

Sennder poursuit sa montée en puissance sur le marché européen du fret routier. La start-up allemande vient en effet de boucler un tour de table de 160 millions de dollars auprès d’Accel, Lakestar, HV Capital, Project A et Scania. Sur cette somme, 100 millions de dollars seront alloués au développement de technologies pour digitaliser le secteur du fret routier et optimiser la flotte de camions des transporteurs.

Au total, l’entreprise berlinoise a levé 260 millions de dollars depuis sa création en 2015, ce qui la place parmi les poids lourds émergents d’un marché européen pesant 400 milliards d’euros, dont 100 milliards rien qu’en France et en Allemagne. Avec une valorisation désormais supérieure au milliard de dollars, l’entreprise allemande intègre le cercle des licornes. Elle vise le milliard d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2024.

Écoutez notre échange avec Maxime Legardez, Managing Director France chez Sennder, pour comprendre les enjeux derrière cette opération : 

2020, une année qui a renforcé Sennder

Fondée par David Nothacker, Julius Köhler et Nicolaus Schefenacker, le groupe d’outre-Rhin a passé la vitesse supérieure en 2020 avec deux grandes opérations d’envergure. Tout d’abord, Sennder a mis la main au printemps sur Everoad, start-up française lancée par Maxime Legardez, entrepreneur français passé par Rocket Internet, et financée notamment par Xavier Niel (Free, 42, Station F…), Jacques-Antoine Granjon (Veepee) ou encore Olivier Mathiot (PriceMinister). «Notre objectif était le même : créer un géant européen du transport routier de marchandises sous la forme d’un commissionnaire de transport digital», indiquait alors Maxime Legardez, fondateur d’Everoad devenu depuis Managing Director France chez Sennder.

Pour donner plus de consistance à cette ambition, l’entreprise allemande a frappé très fort à l’automne en récupérant les activités européennes d’Uber Freight, l’application du géant américain des VTC exclusivement dédiée au transport routier de marchandises. En plus de renforcer Sennder, cette opération illustre la consolidation qui est en train de s’opérer sur le marché européen du fret routier. Chronotruck a notamment cédé aux sirènes de Gefco à l’été 2019.

Toutefois, cette consolidation n’a rien de surprenant dans un secteur où les marges sont très faibles et où le volume de marchandises prises en charge fait la différence. Avec une armée de plus de 800 collaborateurs et 10 000 transporteurs partenaires, Sennder espère maintenir la concurrence à distance pour rester le chasseur et ne pas devenir la proie. Le marché à conquérir est immense puisque 25% des camions roulent à vide et 50% à moitié à remplis en France et dans toute l’Europe. Et ce n’est pas la crise du coronavirus qui inquiète les acteurs du secteur, du fait notamment des besoins en marchandises des géants de la distribution.

L'actualité des levées de fonds vous est présentée avec Assurup, la solution d'assurance pro des startups

Sennder : les données clés

Fondateurs : David Nothacker, Julius Köhler et Nicolaus Schefenacker
Création : 2015
Siège social : Berlin
Secteur : Transport
Activité : digitalisation du transport routier de marchandises


Financement : 160 millions de dollars en janvier 2020, 70 millions de dollars en juillet 2019, 30 millions de dollars en avril 2019…

Lire aussi :

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Après le rachat d’Everoad et d’Uber Freight Europe, Sennder lève 160 millions de dollars
Face à Starlink, OneWeb lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank et Hughes
[Webinar] Accès aux services digitaux & identité digitale : comment répondre aux attentes de vos clients ?
CES: Drones désinfectants, masques intelligents… quelles sont les dernières innovations anti-Covid?
Streamland Media rachète les activités post-production de Technicolor pour 30 millions d’euros
Microsoft
Covid-19: Microsoft, Salesforce et Oracle travaillent sur un passeport de vaccination
Le CES 2021 déçoit, exposants et visiteurs ne sont pas au rendez-vous