ActualitéData RoomTech

[Atelier Marketing] Spécial Russie avec FaberNovel, East West Digital News et DisplAir

Le dernier atelier FrenchWeb, « Spécial Russie », a réuni Cyril Vart, de FaberNovel Russie et Adrien Henni, fondateur de East West Digital News. Ils ont dressé un panorama du marché russe dont vous pouvez retrouver les slides ci-dessous. Cet atelier a également accueilli les fondateurs de DisplAir pour une démonstration exclusive de leur nouvelle technologie : un « écran tactile » constitué de microparticules d’eau.

Il ressort, entre autres, de cet atelier que le marché russe est un marché qui, alors qu’il n’est pas pionnier dans les technologies ou services innovants tels que Facebook ou Amazon, sait rattraper son retard voire surpasser les pionniers : « To catch up and to surpass ! »

Ce marché est très friand des nouvelles technologies, qu’il adopte très rapidement. En effet, a été citée comme exemple la technologie des téléphones mobiles dont le taux de pénétration en Russie est le plus large d’Europe. Néanmoins, bien que le taux de pénétration des smartphones soit faible dans ce même pays (11%), il subit une forte hausse (+118% en 2011).

 
Retrouvez les présentations de Cyril Vart et Adrien Henni.

 

Un commentaire

  1. Très intéressantes et très justes les interventions de Cyril Vart et d’Adrien Henni. Quant à la démo de DisplAir c’était à couper le souffle, dommage que la vidéo soit aussi courte.

Bouton retour en haut de la page
[Atelier Marketing] Spécial Russie avec FaberNovel, East West Digital News et DisplAir
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
La stratégie de MerciApp, outil de correction orthographique, pour conquérir les entreprises francophones
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques