AcquisitionActualitéBlockchain / CryptoBusinessInvestissementsRetail & eCommerceTech

Blockchain : Skeepers s’offre l’application de cashback Surprise

Interview de Pascal Lannoo, directeur de la stratégie de Skeepers

Skeepers (ex-Net Reviews), connu pour sa filiale Avis Vérifiés, continue d’étendre son champ d’action. En effet, depuis qu’il a levé 32 millions d’euros en novembre 2019 auprès du fonds Providence Strategic Growth, le groupe marseillais dirigé par Olivier Mouillet multiplie les acquisitions pour couvrir l’ensemble des verticales autour de l’expérience client. La dernière en date se nomme Surprise. Il s’agit d’une solution basée sur la blockchain qui permet de proposer un mécanisme de «cashback» pour tout achat, physique ou en ligne, dans un commerce de proximité. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées.

Pascal Lannoo, directeur de la stratégie de Skeepers, nous explique les enjeux derrière cette acquisition :

Créée par Sarah-Diane Eck et Fabrice Bascoulergue, l’application Surprise permet aux commerçants de gérer des programmes de récompenses, de manière à fidéliser leur clientèle et ainsi augmenter leur visibilité et leur chiffre d’affaires. Non seulement, la solution permet de réunir au même endroit les points de fidélité de nombreuses enseignes, mais à la différence de la plupart des applications qui digitalisent les cartes de fidélité comme Joko ou Stocard, ces points cumulés au fil des achats sont stockés dans une blockchain dédiée.

Cette dernière, baptisée «Sandblock», a été développée par l’équipe de Surprise dans l’objectif de «créer un réseau décentralisé de partage de données et de valeur». Autrement dit, Surprise propose une «cryptomonnaie» de fidélité. Une approche étonnante mais qui pourrait séduire de nouveaux commerçants touchés de plein fouet par la crise du coronavirus. Et pour cause, la blockchain apparaît comme un gage de confiance, de par la transparence, la traçabilité et l’authenticité qu’elle peut garantir.

«Le pilier qu’il nous manque, c’est l’activation client»

Dans ce contexte si particulier, le concept de Surprise a tapé dans l’œil de Skeepers. «Les marques sont confrontées à un changement de paradigme dans leur relation avec leurs clients qui deviennent plus exigeants et réclament transparence, respect, collaboration et reconnaissance», indique Pascal Lannoo, directeur de la stratégie de Skeepers. Le groupe marseillais entend notamment s’appuyer sur la technologie de Surprise pour augmenter le taux de conversion sur les demandes de commentaires, récompenser de manière plus juste les consommateurs laissant des avis en ligne et contribuer à l’émergence d’un consortium décentralisé de référence dans la distribution de récompenses destinées à gratifier les consommateurs pour leur fidélité. En effet, Skeepers veut développer une logique de «Blockchain-as-a-Service» pour enrichir les solutions existantes au sein du groupe.

Par ailleurs, l’entreprise française, qui vient d’intégrer l’indice Next40, prévoit de poursuivre sa stratégie de croissance externe dans les prochains mois. Il faut dire que le groupe marseillais est actuellement très actif au niveau des acquisitions. En septembre 2020, Skeepers a en effet mis la main sur Teester, spécialiste de la vidéo consommateur, et Mediatech-cx, plateforme de pilotage de l’expérience client. C’est d’ailleurs à ce moment-là que le groupe français a décidé d’abandonner la dénomination Net Reviews pour se doter d’une nouvelle identité sous la bannière Skeepers, une entité rassemblant désormais plus de 6 500 clients.

Avec Surprise, Skeepers ajoute donc une corde supplémentaire à son arc pour couvrir l’ensemble des segments du parcours client, un secteur très fragmenté. Mais le groupe n’a pas encore adressé toutes les composantes de ce domaine et devrait donc procéder à de nouvelles acquisitions pour compléter son offre. «Notre premier pilier, c’est l’engagement client avec Avis Vérifiés et Teester, notre deuxième pilier, c’est l’amélioration de l’expérience client avec Mediatech-cx, et le troisième pilier que nous développons actuellement, c’est celui qu’il nous manque : l’activation client», explique Pascal Lannoo.

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Blockchain : Skeepers s’offre l’application de cashback Surprise
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr