ActualitéBusinessMarketing & Communication

Coronavirus: Criteo estime l’impact de la crise à 40 millions de dollars

AFP

Le groupe français Criteo, spécialiste du ciblage de la publicité sur Internet, a précisé lundi sa prévision financière pour le second trimestre, intégrant un impact négatif de la crise sanitaire d’environ 40 millions de dollars. Criteo avait déjà indiqué début juin que ses revenus en mai avaient été meilleurs que la « baisse continue » anticipée précédemment, sans toutefois fournir d’objectif chiffré.

Selon un communiqué, le groupe attend désormais au second trimestre des revenus ex-TAC (hors coûts d’acquisition du trafic, l’indicateur privilégié par le groupe) entre 174 et 175 millions de dollars, en baisse de 19% sur un an à taux de change constant, alors qu’il s’attendait en avril à un déclin de 32 à 35%. La prévision intègre un impact négatif du Covid-19 estimé à environ 40 millions de dollars sur le trimestre.

Des « créances douteuses »

Le résultat d’exploitation ajusté (Ebitda) devrait parallèlement atteindre 32 à 33 millions de dollars, alors qu’il devait précédemment tout juste rester positif. L’annonce faisait grimper l’action Criteo de près de 25% dans les échanges électroniques précédant l’ouverture du Nasdaq new-yorkais, où le groupe est coté. Criteo a toutefois précisé avoir intégré une provision plus élevée que prévue pour « créances douteuses en raison de l’impact de l’épidémie sur certains clients ».

Pour affronter la crise économique liée à la pandémie, le groupe a gelé la quasi-totalité de ses dépenses de recrutement et de déplacement et a réduit ses frais de marketing, d’organisation d’événements et de recours aux prestataires. Son cours de bourse avait également été bousculé le 23 juin suite à des annonces d’Apple qui s’apprête à modifier les conditions pour permettre le ciblage publicitaire sur les applications mobiles.

Au premier trimestre, Criteo, dont le modèle économique est mis à mal par les restrictions techniques et réglementaires au ciblage publicitaire, avait vu son bénéfice net fondre de 19% à 15 millions de dollars. Il publiera ses résultats semestriels fin juillet.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Criteo
Coronavirus: Criteo estime l’impact de la crise à 40 millions de dollars
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Location de bateaux : Click&Boat s’empare de son rival espagnol Nautal
FinTech: le Britannique TransferWise désormais valorisé 5 milliards de dollars
Copy link