ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTransport

Covoiturage: Karos lève 7 millions d’euros auprès de Macif et de la Commission européenne

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

La startup française spécialisée dans le covoiturage Karos lève 7 millions d’euros auprès de Macif, via sa filiale Macif Innovation, et de la Commission européenne via son fonds de capital-risque EIC Fund. Lancé en juin dernier, l’EIC Fund avait déjà investi début 2021 dans la BioTech française Corwave, qui développe des dispositifs cardiaques innovants. Cette opération devrait permettre à Karos de s’étendre en Europe en se déployant d’abord au Danemark, en partenariat avec FDM, opérateur majeur de services de mobilité.

Lancé en 2014 par Olivier Binet et Tristan Croiset, un ancien de Criteo et Google, Karos développe une plateforme visant à favoriser le covoiturage entre le domicile et le lieu de travail. Depuis l’application, les utilisateurs peuvent trouver des particuliers avec qui partager leurs trajets pour aller travailler ou rentrer chez eux. La startup revendique à ce jour plus de 400 000 utilisateurs en France et plus de 150 clients entreprises et collectivités locales. Après avoir enregistré 2,8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020, elle prévoit de décoller avec la sortie de la crise sanitaire.

«Nous avons prouvé la résilience de notre activité»

« Avec un chiffre d’affaires qui a quasiment doublé en 2020, nous avons prouvé la résilience de notre activité et la pertinence de nos services et de nos technologies, au sein d’un marché de la mobilité quotidienne qui a pourtant terriblement souffert de la pandémie », commente Olivier Binet, président et co-fondateur de Karos. « Nous sommes ravis d’accueillir la Commission européenne et Macif Innovation pour, plus que jamais, lutter contre la congestion automobile, réduire les émissions de gaz à effet de serre, et désenclaver les zones périurbaines mal desservies par les transports en commun, partout en Europe ».

Parmi ses clients, on peut citer la région Ile-de-France qui l’utilise pour proposer un service de covoiturage gratuit aux détenteurs d’un pass Navigo, la région participant aux frais dus à l’automobiliste assurant le trajet. En Normandie, le trajet est facturé 1 euro à l’usager, sur le modèle d’un ticket de bus. L’AP-HP, Airbus, Safran, Total figurent également parmi les utilisateurs de son service. En France, Karos est en concurrence notamment avec BlablaLines (service de covoiturage domicile-travail de BlaBlaCar) et Klaxit. Le coronavirus lui a fait perdre 21% de trajets, selon ses chiffres, mais elle espère retrouver ses taux de croissance pré-Covid (+15% par mois) lors du retour à la normale sanitaire. 

L’année dernière, Karos s’est lancé au Maghreb pour sa première expérience à l’internationale. La plateforme de covoiturage est en effet disponible depuis février 2020 en Algérie grâce à un partenariat signé avec temtem, un acteur local sur le marché des VTC qui revendique plus de 500 000 clients. 

Karos : les données clés

Fondateurs : Olivier Binet et Tristan Croiset
Création : 2014
Siège social : Paris
Secteur : Mobilité 
Activité : plateforme de covoiturage
Concurrents: BlablaLines, Klaxit


Financement : 7 millions d’euros auprès de Macif via sa filiale Macif Innovation et de la Commission européenne via son fonds de capital-risque EIC Fund. 

Avec l’AFP

Bouton retour en haut de la page
Covoiturage: Karos lève 7 millions d’euros auprès de Macif et de la Commission européenne
[SERIE E] Claroty lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank
Le patron d’Instagram confronté à l’impact du réseau sur les plus jeunes devant le Congrès américain
Gig economy: le modèle Uber fait débat dans un nombre croissant de pays
[SEED] Collective.work lève 7 millions d’euros pour permettre aux freelances de travailler en équipe
NielsenIQ fait une nouvelle acquisition avec Foxintelligence
[SEED] LoneScale lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime