ActualitéBusinessDecode Market, l'émissionPodcastTech

[DECODE Market] Palantir, Ant Group et Altice Europe : 3 destins très différents sur les marchés boursiers

En partenariat avec eToro

Dans Decode Market, un rendez-vous mensuel avec notre partenaire eToro, nous faisons le point sur l’actualité boursière de l’écosystème numérique avec Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l’analyse des marchés chez eToro.

Si le mois de novembre a été globalement positif pour les marchés boursiers dans le monde entier, rassurés par la victoire de Joe Biden contre Donald Trump lors de l’élection américaine et l’annonce de résultats prometteurs pour plusieurs vaccins anti-Covid-19, les dernières semaines n’ont pas eu la même saveur pour toutes les entreprises cotées. Parmi elles, Palantir, Ant Group et Altice Europe ont ainsi connu des peines diverses au cours du mois de novembre.

Pour Palantir, énigmatique société d’analyse de données accusée de participer à la surveillance de masse et critiquée pour ses liens étroits avec les forces de l’ordre, tout va pour le mieux. Après une entrée remarquée à Wall Street en cotation directe fin septembre, la société dont le plus gros actionnaire est Peter Thiel, une figure controversée du secteur Tech qui fut un des premiers investisseurs dans Facebook et a apporté son soutien à Donald Trump en 2016, a vu son action s’envoler durant les dernières semaines. Car si l’entreprise ne gagne pas encore d’argent (elle a perdu 580 millions de dollars l’an dernier pour un chiffre d’affaires de 743 millions de dollars), elle suscite la convoitise et les fantasmes les plus fous dans la Tech américaine et mondiale.

Bonheur chez Palantir, malheur chez Ant Group

Si l’heure est à la fête chez Palantir, ce n’est vraiment pas le cas chez Ant Group. Et pour cause, le bras financier d’Alibaba, qui compte 731 millions d’utilisateurs mensuels actifs sur sa plateforme de paiement Alipay, a vu son IPO, qui devait être la plus grosse entrée en Bourse de tous les temps (34,4 milliards de dollars, soit 27,4 milliards d’euros), interrompue in extremis. Un coup de tonnerre inattendu derrière lequel se cache le Parti communiste chinois (PCC) pour couper les ailes d’un groupe privé, à l’influence toujours plus grande. Une manière de refroidir les ardeurs de Jack Ma, l’emblématique fondateur d’Alibaba qui a paru accuser les régulateurs chinois de ne pas comprendre les besoins des consommateurs et d’entraver l’innovation dans le secteur de la FinTech, et les ambitions de géants de la Tech chinoise à l’appétit démesuré.

Pendant qu’Ant Group peine à faire ses débuts en Bourse, Altice Europe s’en éloigne. Le milliardaire Patrick Drahi, fondateur et actionnaire majoritaire d’Altice Europe, a en effet lancé officiellement l’offre publique qu’il avait annoncée en septembre pour racheter le solde du groupe de télécoms et de médias et le retirer de la Bourse d’Amsterdam où il est actuellement coté. Altice Europe, qui contrôle notamment l’opérateur SFR, la radio RMC et le groupe BFM, avait annoncé en septembre un «accord conditionnel» avec Patrick Drahi. A la suite de l’opération, d’un montant total prévu de 2,5 milliards d’euros, le titre du groupe doit être retiré de la Bourse «dès que possible». Patrick Drahi, qui détient actuellement 77,6% du capital du groupe, restera ainsi seul maître à bord.

[box type= »shadow » align= »alignleft » class= » » width= » »]Nous vous invitons à vous abonner gratuitement à l’émission DECODE Market sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, ou tout autre service de podcast qui nous distribue. Si vous appréciez l’émission, n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, ou une note sur Apple Podcasts.[/box]


eToro a été fondé en 2007 dans le but d’ouvrir les marchés internationaux à tous ceux qui souhaitent investir simplement et en toute transparence. La plateforme a développé une approche originale avec le Copy Trading. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de la plateforme de «copier» les positions prises par un membre d’eToro pour calquer leur stratégie d’investissement sur la leur. Concrètement, lorsque le trader copié réalise une opération sur la plateforme, elle est automatiquement reproduite dans le portefeuille des utilisateurs qui ont choisi de copier ses mouvements. Les traders copiés étant souvent expérimentés, ils permettent d’apporter une réelle expertise aux utilisateurs d’eToro. Comme sur un réseau social, ils échangent ainsi régulièrement avec leur communauté pour expliquer leur stratégie d’investissement.

Le groupe eToro rassemble la plateforme eToro, espace d’investissement et d’échange de multiples actifs financiers, et eToroX, qui gère le portefeuille crypto et la place de marché de l’entreprise. eToro, leader mondial des plateformes de trading social, offre aux particuliers la possibilité d’investir en leur donnant accès à une multitude d’actifs financiers, allant des actions aux matières premières en passant par les crypto-actifs. La communauté d’eToro compte plus de 12 millions de membres enregistrés qui partagent leurs stratégies d’investissement et qui sont libres de suivre les meilleurs d’entre eux. La plateforme eToro permet aux investisseurs d’acheter, de conserver et de vendre des actifs, de suivre la performance de leur portefeuille en temps réel et d’effectuer des transactions très simplement et quand ils le souhaitent.


[box type= »shadow » align= » » class= » » width= » »]75 % des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.[/box]

Bouton retour en haut de la page