ActualitéBusinessFinTech

Ant Group: l’IPO historique du bras armé financier d’Alibaba reportée

AFP

Le chinois Ant Group doit reporter sa colossale introduction en Bourse prévue cette semaine, a annoncé mardi la Bourse de Shanghai, alors que le géant du paiement en ligne fait face à une pression croissante des régulateurs chinois. La Bourse de Shanghai a décidé de repousser l’introduction en Bourse d’un montant inédit de 34 milliards de dollars, qui devait initialement avoir lieu jeudi sur les places de Hong Kong et Shanghai, estimant que Ant Group « risque d’échouer à respecter les conditions d’émission et d’enregistrement ou les exigences (des régulateurs) en matière d’information », a-t-elle précisé dans un communiqué. 

Cette suspension a fait chuter à la bourse de New York le titre du géant du commerce en ligne Alibaba, fondé par le milliardaire chinois Jack Ma, qui est également le fondateur et principal actionnaire d’Ant Group. Le titre perdait plus de 7% vers 15H30 GMT sur le New York Stock Exchange, où Alibaba s’échange depuis 2014.

Une «grave contagion des risques»?

Cette annonce intervient au lendemain d’une réunion inhabituelle entre le milliardaire chinois Jack Ma, ainsi que d’autres dirigeants du groupe, avec les autorités de régulation financière. Rien n’a filtré quant au contenu de la discussion, mais Ant a été montré du doigt récemment dans les médias chinois pour les risques que pourraient constituer ses activités de prêts en ligne. Outre les 731 millions d’utilisateurs mensuels actifs de sa plateforme de paiement Alipay, omniprésente en Chine, Ant s’est diversifié ces dernières années dans les services financiers, permettant par exemple aux utilisateurs d’obtenir un emprunt en quelques clics.

Le développement des services financiers en dehors du secteur bancaire préoccupe les régulateurs. Dimanche, le quotidien Financial News s’inquiétait de l’expansion infinie des géants de l’Internet et d’une « grave contagion des risques ». La bourse de Shanghai a déclaré mardi que la société avait elle-même « signalé des problèmes majeurs tels que des changements dans l’environnement de supervision de la FinTech », et que l’inquiétude suscitée par ces problèmes avait poussé au report.

D’autres commentaires ont appelé à une réglementation plus stricte des prêts en ligne de Ant Group. Pour le journal public Economic Daily mardi, la suspension de l’IPO prouve la détermination des régulateurs à « sauvegarder les intérêts des investisseurs ». Pékin encourage ses fleurons technologiques à se coter sur les places boursières nationales, plutôt qu’à l’étranger, dans un contexte de rivalité économique et politique acérée avec les Etats-Unis.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Alipay
Ant Group: l’IPO historique du bras armé financier d’Alibaba reportée
Walmart achète des actifs de JoyRun pour compléter son service de livraison
En route vers une consolidation du marché des VTC
Dans sa course contre TikTok, Snapchat lance Spotlight pour séduire les jeunes utilisateurs
Radio France
Radioplayer France: les principales radios françaises lanceront une plateforme commune en 2021
snapchat
Snap poursuit ses ambitions dans les technologies vocales avec une nouvelle acquisition
États-Unis: le compte Twitter officiel du président sera transféré à Joe Biden le jour de l’investiture