ActualitéBusinessEuropeRetail & eCommerceTransport

DNVB : la mécanique de Cowboy pour rouler toujours plus vite

Interview de Tanguy Goretti, co-fondateur de Cowboy

S’il y a beaucoup de DNVB dans la mode, l’alimentation ou encore le bien-être, il y en a également de plus en plus dans la mobilité. Et avec la crise du coronavirus qui a mis à l’honneur les mobilités douces (vélos, trottinettes…) pour éviter les transports en commun, certains acteurs tirent leur épingle du jeu.

C’est le cas de la start-up belge Cowboy, qui développe des vélos électriques connectés. La société a vu le jour en 2017 sous l’impulsion d’Adrien Roose et Karim Slaoui, fondateurs du service de livraison de repas Take Eat Easy, avec l’appui de Tanguy Goretti, co-fondateur de Djump, un ancien rival d’Uber. Il faut dire que le marché était très prometteur au moment de la création de l’entreprise dans la mesure où 45% des nouveaux vélos achetés en Belgique à cette période étaient électriques, avec une demande en hausse d’environ 30% par an. Depuis, la tendance ne s’est pas démentie et la pandémie de Covid-19 n’a fait qu’amplifier le phénomène.

Écoutez notre échange avec Tanguy Goretti, co-fondateur de Cowboy :

Peloton comme source d’inspiration

Présente en Autriche, en Belgique, en France, en Allemagne, en Italie, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Espagne et au Royaume-Uni, la société a bouclé une série A de 10 millions d’euros en octobre 2018, puis une série B de 23 millions d’euros en juillet 2020, pour financer son développement. Il y a deux mois, Cowboy a dévoilé son modèle de quatrième génération qui embarque une batterie amovible de 2,4 kilos pour une autonomie de 70 kilomètres.

Le vélo est connecté à une application mobile qui permet de transformer le smartphone de l’utilisateur en véritable tableau de bord en temps réel lors des trajets. Au-delà des performances techniques du vélo, la start-up belge cherche sans cesse à le rendre le plus connecté possible, notamment en s’inspirant de Peloton, le «Netflix du vélo d’appartement». Sur un marché en plein essor, elle se retrouve en concurrence avec d’autres acteurs, à l’image d’Angell de Marc Simoncini.

Bouton retour en haut de la page
DNVB : la mécanique de Cowboy pour rouler toujours plus vite
Patrick Drahi
Altice (SFR) s’offre l’opérateur français Coriolis pour 415 millions d’euros
google
Censure: pourquoi l’emprise d’Apple et Google sur l’économie mobile menace les droits humains
OVHcloud entame son IPO à la Bourse de Paris
Marketing, développement, fonctions commerciales…: quels sont les salaires dans le digital?
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?